25/03/2015 – 09H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – Sa campagne active et son action de Conseiller municipal ont conduit le leader local du Front national, Jean-Claude Blanchard, à se qualifier pour  le second tour des élections départementales. Dimanche prochain, il affrontera M. Grosvalet (PS), président sortant du Conseil général de Loire-Atlantique. Tout un symbole!

M. Blanchard a  l’habitude de distribuer des tracts à l’entrée des Chantiers de l’Atlantique STX. Avec son collègue Gauthier Bouchet, il est régulièrement présent aux alentours des chantiers pour rencontrer les ouvriers et employés et s’informer sur les activités de l’entreprise et des syndicats. « La CGT est l’endroit où l’on pénètre le plus, nous avons beaucoup de rapport avec ses adhérents, même si la direction nous fait la guerre » affirme M. Blanchard. Officiellement, la CGT de Saint-Nazaire assure pourtant que les frontières sont étanches.
Mais certains syndicalistes s’inquiètent que « des camarades nous demandent pourquoi on fait des tracts en neuf langues plutôt que de s’occuper des travailleurs français ».

A Saint-Nazaire, un des axes du combat politique du Front national est l’opposition au travail détaché qui explose sur les chantiers de STX. Polonais, Bulgares, Lituaniens…ils débarquent par dizaines, en bus entiers, tous les matins.
Personne ne sait combien ils sont exactement, STX étant très discret sur ce sujet. Certains syndicalistes de la CGT évoquent jusqu’à un tiers des ouvriers travaillant sur l’Oasis.
Aux chantiers, on parlerait désormais souvent anglais. Il faudrait parfois des interprètes pour coordonner le travail des salariés.

Résultat : malgré un carnet de commandes rempli jusqu’en 2019, cela ne se traduit pas par des embauches locales. « Les seuls effectifs en hausse, ce sont ceux des cadres. Ailleurs, les renforts de personnel se font par les travailleurs détachés. », assurait Alain Georget, délégué CGT chez STC et candidat malheureux de Lutte Ouvrière aux départementales  (Le Monde, vendredi 13 mars 2015).

Difficile pour Monsieur Grosvalet, le représentant du parti socialiste, de convaincre les travailleurs nazairiens face à cette réalité…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.