Affaire Maryvonne à Rennes. « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort » [vidéo]

A LA UNE

04/05/2015 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort ». Jointe au téléphone par notre rédaction, Maryvonne Thamin nous a confié être profondément affectée par l’occupation de sa maison située 94 rue de Châtillon, à Rennes par des squatteurs. Mais la mobilisation de soutien de vendredi dernier lui a remonté le moral, tout comme les nombreux témoignages sur les réseaux sociaux qui lui ont été transmis par ses proches et son avocat, maître Billaud.

En quelques jours, la page de soutien à Mme Thamin a atteint presque 2500 j’aime, avec de nombreux témoignages de sympathie, mais aussi des appels à « un coup de force populaire » pour aller déloger les squatteurs et rendre ainsi justice à cette octogénaire qui s’estime « abandonnée par les pouvoirs publics ».

Maryvonne – qui dit n’avoir plus rien à perdre –  s’est déclarée prête à venir manifester, devant chez elle, aux côtés de ceux qui la défendent « avec mon drapeau Breton, mon drapeau Français, et même ma croix de Saint-Yves, le patron des avocats ».

Très remontée contre la municipalité rennaise – elle a été choquée par les propos de l’attachée de presse, Mme Legeay qui a déclaré que  son cas n’était pas une priorité – Maryvonne Thamin a du mal à comprendre : « je reçois la taxe foncière, la taxe d’habitation à payer, c’est ahurissant », confie-t-elle. Avant de continuer : « ces individus – qui en plus se sont plusieurs fois ouvertement moqués de mon fils et moi – continuent également d’avoir l »eau et l’électricité de façon gratuite. Dans quel pays vit-on ? »

Son dernier espoir : « que justice me soit rendue, d’une façon ou d’une autre, sinon, je n’ai plus qu’à me laisser mourir ». Glaçant.

Après la mobilisation de vendredi, une vingtaine de Bonnets rouges sont venus dimanche apporter leur soutien à Maryvonne. Face à eux, une quinzaine de militants « antifas » armés ont pu en toute liberté – sous les yeux des forces de l’ordre – pénétrer dans la propriété de la vieille dame pour venir défendre les squatteurs qui étaient là en compagnie de leur avocate.

La semaine s’annonce chaude – d’autant qu’à travers cette mobilisation pour Maryvonne Thamin, c’est aussi la loi DALO – votée par la droite – qui est remise en cause.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

7 Commentaires

  1. dans quel pays vivons-nous. vive le laxisme. Il suffit de partir en vacances pour risquer de se retrouver à la rue pendant des mois. nos hommes politiques de tous bords sont complètement fous. sarko avait fait voter ça pour plaire à certaines associations. c’est vrai que ses propriétés à lui sont toujours gardées (souvent avec le pognon du contribuable).

  2. bonjour je vous informe que nous collectif de résistance numérique avons déposé plainte contre la mairie et la préfecture pour maltraitance avérée, et plusieurs autres chefs d’accusations. De plus , la loi dite des « 48h » est illégale, comme la stipulé le senat : http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120701067.html lisez bien la réponse !!! bref plainte déposée, conseil général saisi… cela devrait bouger d’ici peu….

  3. Nathalie Appeurée, plénipotentiaire omniprésente de Rennes, présidente de combien de conseils d’aministrations, d’associations, d’organismes, comités, commissions ne fait que des conneries : éradication des espaces verts, projet de raser l’Eglise St Aubin, passage en force du projet des Praries St Martin contre l’avis des Rennais, promotion de toutes les cultures (sauf la bretonne évidemment), densification du Blosne dans le but d’augmenter les tensions…

  4. la France est prise dans une spirale de Super connerie! Comment arrêter ce type de descente aux enfers?Protégeons nous contre ces infâmes politicards de merde de tous bords! J’ai honte, terriblement honte de leur couardise apparemment sans limites!

  5. La loi protège les propriétaires de maisons qu’ils occupent comme leur domicile : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=820FB2099E1D4F6B6610C369C7DF2ACB.tpdila21v_2?idArticle=LEGIARTI000006826143&cidTexte=LEGITEXT000006055593&dateTexte=20070306
    De ce que l’on peut lire ici, dans ce que l’on voit et entend dans les vidéos, rien ne donne à penser que Maryvonne habitait encore la maison. On est loin de l’occupation sauvage profitant d’un départ en vacances du propriétaire, mais plutôt dans une situation où des personnes se sont organisées pour vivre sous un toît qui n’avait plus alors de réelle utilité, si ce n’est celle d’être récupérée par Maryvonne au moment voulu. Là dessus on peut discuter.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés