Étiquette : squatteurs

roms

Annecy (Haute-Savoie). Une maison squattée par des Roms, les gendarmes placent en garde à vue… le propriétaire ! [Vidéo]

Avoir sa maison squattée par des Roms, voir les gendarmes refuser de les expulser, essayer de les faire partir par soi-même puis finir en garde à vue : tel est le cauchemar vécu par un propriétaire à Annecy. Une maison squattée pour la troisième fois par des Roms Entre les agressions, l’islamisation, le trafic de stupéfiants et les vols en

Rennes : Le squat immigré de la Poterie évacué ce mercredi matin – le RN demande l’expulsion des migrants

Occupé par des immigrés clandestins ou non depuis le 15 janvier dernier avec l’aide de militants pro-immigration, le squatt de la Poterie à Rennes a été évacué ce mercredi matin par les forces de l’ordre. Plusieurs des squatteurs ont déjà occupé le campement des Hautes-Ourmes, puis celui des Gayeulles pour enfin s’installer au local de Éclaireurs de France à Thorigné-Fouillard.

Saint-Nazaire : l’extrême-gauche ouvre deux nouveaux squats

Les squats dans des propriétés de la Ville de Saint-Nazaire, c’est un feuilleton qui n’en finit pas. L’extrême-gauche, sous la bannière d’un nouveau collectif intitulé – comme c’est inattendu – » Urgence sociale » – a réquisitionné la semaine dernière deux maisons au 107 et 109 boulevard Jean de Neyman, sur le site de l’ancien hôpital. La Ville, propriétaire, a porté plainte.

Saint-Nazaire. Deux squats d’extrême-gauche expulsés

C’est Noël avant l’heure ! Alors qu’à Nantes le squat de migrants installé depuis le 6 février 2020 dans l’ancien gymnase de l’AGSEN a été expulsé ce 21 décembre – et les 120 migrants redirigés vers l’ex-auberge de jeunesse, à la Manufacture, vide depuis novembre dernier, à Saint-Nazaire un maire tout aussi de gauche a expulsé deux squats d’extrême-gauche. Le 20

Eric Zemmour : « Les gens sont à cran après l’été violent du “Vivre ensemble”. On ne peut plus mettre ces affaires sous le tapis »

Eric Zemmour : « Les gens sont à cran après l’été violent du “Vivre ensemble”. On ne peut plus mettre ces affaires sous le tapis ». Christine Kelly et ses chroniqueurs débattent de l’actualité, puis Éric #Zemmour débat face à un invité dans #Facealinfo. https://www.youtube.com/watch?v=K-QaOXo3U1Y&feature=emb_title Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Après l’exaction de Théoule-sur-Mer. Une pétition contre l’impunité pour les squatteurs

Le média Damoclès, dont nous avions interrogé le responsable Samuel Lafont, vient de lancer une pétition, déjà particulièrement signée – c’est dire si le sujet heurte – à propos de l’impunité dont bénéficient actuellement les squatteurs, comme nous avons pu le voir en marge de l’affaire à Théoule-sur-Mer ces derniers jours. Voici le texte de la pétition ci-dessous, ainsi qu’un

Nantes. Les squatteurs et clandestins de l’université ne sont pas très écolos

Après avoir été expulsés du château du Tertre à l’université, les squatteurs et clandestins ont laissé des locaux saccagés, tagués dehors et dedans lors des « activités décos », bref, dans un état catastrophique (voir notre reportage photo exclusif). Les salles qu’ils ont occupées au sous-sol du bâtiment Censive, ont, elles, été transformées en décharge publique. Bien que les cours aient repris

nantes_migrants

Nantes. Migrants au château du Tertre : l’Université de Nantes recule encore l’expulsion des squatteurs

23/01/2018 – 06h25 Nantes  (breizh-info.com ) –  Du nouveau dans le dossier des migrants à l’université. Après avoir refusé d’expulser squatteurs et clandestins qui occupent le château du Tertre depuis le 23 novembre pendant les vacances de Noël, un nouveau recul a été décidé à la mi-janvier. Les occupants s’estiment tranquilles jusqu’à la fin janvier, mais appelaient quand même à une manifestation

thamin

Rennes. La maison de Maryvonne Thamin saccagée par l’extrême gauche – des clandestins relogés dedans

02/06/2015 – 14h15 Rennes (Breizh-info.com) – « Je veux qu’ils payent ». Le fils de Maryvonne Thamin est en colère et le fait savoir, après avoir retrouvé la maison de sa mère, située au 94 rue de châtillon, à Rennes, totalement saccagé par les squatteurs – qui ont révélé par leurs tags et leurs agissements leur nature de militants d’extrême-gauche. Faucille et

Affaire Maryvonne Thamin. Marc Le Fur dépose une proposition de loi

22/05/2015 – 18H30 Rennes (Breizh-info.com) – Alors que l’affaire de Maryvonne Thamin, cette vieille dame privée de son logement rennais par des squatteurs, était examinée ce matin par le juge des référés du tribunal de grande instance de Rennes – le tribunal rendra sa décision le 29 mai prochain – Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor (UMP) et tête

maryvonne_thamin

Affaire Maryvonne à Rennes. « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort » [vidéo]

04/05/2015 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort ». Jointe au téléphone par notre rédaction, Maryvonne Thamin nous a confié être profondément affectée par l’occupation de sa maison située 94 rue de Châtillon, à Rennes par des squatteurs. Mais la mobilisation de soutien de vendredi dernier lui a remonté le moral, tout comme les

manif_squatteurs

Rennes. Manifestation de soutien à Maryvonne Thamin, victime de squatteurs

02/05/2015 – 07h00 Rennes (Breizh-info.com) – Alors que les syndicats et les militants de gauche et d’extrême gauche battaient le pavé à Rennes pour célébrer le 1er mai, plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des militants d’Adsav, des identitaires mais aussi des particuliers, se sont rendus devant la maison de Maryvonne Thamin, cette octogénaire délogée de sa maison occupée par des squatteurs

roms

Annecy (Haute-Savoie). Une maison squattée par des Roms, les gendarmes placent en garde à vue… le propriétaire ! [Vidéo]

Avoir sa maison squattée par des Roms, voir les gendarmes refuser de les expulser, essayer de les faire partir par soi-même puis finir en garde à vue : tel est le cauchemar vécu par un propriétaire à Annecy. Une maison squattée pour la troisième fois par des Roms Entre les agressions, l’islamisation, le trafic de stupéfiants et les vols en

Rennes : Le squat immigré de la Poterie évacué ce mercredi matin – le RN demande l’expulsion des migrants

Occupé par des immigrés clandestins ou non depuis le 15 janvier dernier avec l’aide de militants pro-immigration, le squatt de la Poterie à Rennes a été évacué ce mercredi matin par les forces de l’ordre. Plusieurs des squatteurs ont déjà occupé le campement des Hautes-Ourmes, puis celui des Gayeulles pour enfin s’installer au local de Éclaireurs de France à Thorigné-Fouillard.

Saint-Nazaire : l’extrême-gauche ouvre deux nouveaux squats

Les squats dans des propriétés de la Ville de Saint-Nazaire, c’est un feuilleton qui n’en finit pas. L’extrême-gauche, sous la bannière d’un nouveau collectif intitulé – comme c’est inattendu – » Urgence sociale » – a réquisitionné la semaine dernière deux maisons au 107 et 109 boulevard Jean de Neyman, sur le site de l’ancien hôpital. La Ville, propriétaire, a porté plainte.

Saint-Nazaire. Deux squats d’extrême-gauche expulsés

C’est Noël avant l’heure ! Alors qu’à Nantes le squat de migrants installé depuis le 6 février 2020 dans l’ancien gymnase de l’AGSEN a été expulsé ce 21 décembre – et les 120 migrants redirigés vers l’ex-auberge de jeunesse, à la Manufacture, vide depuis novembre dernier, à Saint-Nazaire un maire tout aussi de gauche a expulsé deux squats d’extrême-gauche. Le 20

Eric Zemmour : « Les gens sont à cran après l’été violent du “Vivre ensemble”. On ne peut plus mettre ces affaires sous le tapis »

Eric Zemmour : « Les gens sont à cran après l’été violent du “Vivre ensemble”. On ne peut plus mettre ces affaires sous le tapis ». Christine Kelly et ses chroniqueurs débattent de l’actualité, puis Éric #Zemmour débat face à un invité dans #Facealinfo. https://www.youtube.com/watch?v=K-QaOXo3U1Y&feature=emb_title Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Après l’exaction de Théoule-sur-Mer. Une pétition contre l’impunité pour les squatteurs

Le média Damoclès, dont nous avions interrogé le responsable Samuel Lafont, vient de lancer une pétition, déjà particulièrement signée – c’est dire si le sujet heurte – à propos de l’impunité dont bénéficient actuellement les squatteurs, comme nous avons pu le voir en marge de l’affaire à Théoule-sur-Mer ces derniers jours. Voici le texte de la pétition ci-dessous, ainsi qu’un

Nantes. Les squatteurs et clandestins de l’université ne sont pas très écolos

Après avoir été expulsés du château du Tertre à l’université, les squatteurs et clandestins ont laissé des locaux saccagés, tagués dehors et dedans lors des « activités décos », bref, dans un état catastrophique (voir notre reportage photo exclusif). Les salles qu’ils ont occupées au sous-sol du bâtiment Censive, ont, elles, été transformées en décharge publique. Bien que les cours aient repris

nantes_migrants

Nantes. Migrants au château du Tertre : l’Université de Nantes recule encore l’expulsion des squatteurs

23/01/2018 – 06h25 Nantes  (breizh-info.com ) –  Du nouveau dans le dossier des migrants à l’université. Après avoir refusé d’expulser squatteurs et clandestins qui occupent le château du Tertre depuis le 23 novembre pendant les vacances de Noël, un nouveau recul a été décidé à la mi-janvier. Les occupants s’estiment tranquilles jusqu’à la fin janvier, mais appelaient quand même à une manifestation

thamin

Rennes. La maison de Maryvonne Thamin saccagée par l’extrême gauche – des clandestins relogés dedans

02/06/2015 – 14h15 Rennes (Breizh-info.com) – « Je veux qu’ils payent ». Le fils de Maryvonne Thamin est en colère et le fait savoir, après avoir retrouvé la maison de sa mère, située au 94 rue de châtillon, à Rennes, totalement saccagé par les squatteurs – qui ont révélé par leurs tags et leurs agissements leur nature de militants d’extrême-gauche. Faucille et

Affaire Maryvonne Thamin. Marc Le Fur dépose une proposition de loi

22/05/2015 – 18H30 Rennes (Breizh-info.com) – Alors que l’affaire de Maryvonne Thamin, cette vieille dame privée de son logement rennais par des squatteurs, était examinée ce matin par le juge des référés du tribunal de grande instance de Rennes – le tribunal rendra sa décision le 29 mai prochain – Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor (UMP) et tête

maryvonne_thamin

Affaire Maryvonne à Rennes. « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort » [vidéo]

04/05/2015 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – « Je ne mange plus, j’ai le visage de la mort ». Jointe au téléphone par notre rédaction, Maryvonne Thamin nous a confié être profondément affectée par l’occupation de sa maison située 94 rue de Châtillon, à Rennes par des squatteurs. Mais la mobilisation de soutien de vendredi dernier lui a remonté le moral, tout comme les

manif_squatteurs

Rennes. Manifestation de soutien à Maryvonne Thamin, victime de squatteurs

02/05/2015 – 07h00 Rennes (Breizh-info.com) – Alors que les syndicats et les militants de gauche et d’extrême gauche battaient le pavé à Rennes pour célébrer le 1er mai, plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des militants d’Adsav, des identitaires mais aussi des particuliers, se sont rendus devant la maison de Maryvonne Thamin, cette octogénaire délogée de sa maison occupée par des squatteurs

À LA UNE

Gastronomie à Nantes : le Square, au terminus (provisoire) du Busway
Sécheresse. En Bretagne, même la navigation sur les canaux connaît des restrictions
Brest. Transport maritime et « solutions vertes » au programme de la Sea Tech Week du 26 au 30 septembre [Vidéo]
Santé. La choline, un nutriment qui ne demande qu'à être connu !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !