Pays de la Loire. Le Parti socialiste envoie Clergeau au casse-pipe

A LA UNE

09/05/2015 – 10H00 Nantes (Breizh-info.com) – Au PS, les comptes ont été faits après les départementales et les résultats vont dans le même sens : la gauche arriverait en tête en nombre de voix dans cinq régions (Bretagne ; Aquitaine – Limousin – Poitou – Charentes , Midi-Pyrénées – Languedoc – Roussillon ; Corse ; Nord pas de Calais – Picardie), juste derrière la droite dans six autres (Bourgogne – France-Comté; Auvergne – Rhône-Alpes ; Normandie ; Centre – Val de Loire ; Pays de la Loire ; Ille-de- France) et en troisième position dans deux (Alsace – Lorrain – Champagne – Ardennes et PACA)/

Le 6 février, les adhérents du PS ont désigné leurs premières têtes de liste. Les territoires considérés comme perdu ont eux aussi été attribués. C’est le cas des Pays de la Loire avec Christophe Clergeau, premier vice-président sortant. Un Ayrault boy, hostile à la réunification de la Bretagne et chaud partisan de Notre-Dame-des-Landes. Quant à Nicolas Mayer-Rossignol, président sortant de la haute Normandie ( ex Fabius Boy), il conduire la liste socialiste dans la nouvelle région Normandie.
Reste la Bretagne, où la décision de Jean-Yves le Drian se fait attendre …

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

4 Commentaires

  1. Plus qu’un « Ayrault boy », Christophe Clergeau est un « Clergeau boy » puisque maman est députée de Loire-Atlantique depuis 1997. Candidat « naturel », il est généralement considéré comme plutôt médiocre, ce qui n’est pas forcément un handicap pour succéder à Jacques Auxiette. De toute manière, le PS n’a pas mieux à présenter. L’UMP non plus d’ailleurs, le nivellement par le bas semble être la version locale de l’UMPS.

    • C’est moins ridicule que le FN qui a été forcé de parachuter Pascal Gannat, un ancien du cabinet de Jean-Marie Le Pen tant les candidats locaux étaient médiocres !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés