15/06/2015 – 11H45 ‑ Nantes (Breizh-info.com) ‑ Depuis une heure environ, l’église Saint-Donatien est la proie des flammes. Les pompiers s’affairent sur le parvis de l’église et sur la place des Enfants-nantais, autour de la statue de Jeanne d’Arc.

stdo1Un dispositif exceptionnel a été mis en place avec de nombreux véhicules, des échelles et des nacelles de grande hauteur et plusieurs lances à incendie.

Le feu a été déclenché involontairement un peu après 10 h par les ouvriers qui posaient une sorte de rustine chaude sur la toiture. Après avoir tenté de l’éteindre eux-mêmes ils ont prévenu les pompiers. Ceux-ci ont finalement réussi à circonscrire l’incendie, très spectaculaire, dont les flammes étaient visibles de loin. Quatre cinquièmes de la toiture ont brûlé, de l’abside à la moitié de la nef, ainsi que le transept. En revanche le risque est important que la voûte fragilisée par l’incendie s’effondre, ce qui serait dramatique pour l’église. Pour l’instant, les dégâts ne sont pas connus à l’intérieur.

L’origine de l’incendie ne manque pas de raviver des souvenirs nantais. Le 28 janvier 1972 un ouvrier qui avait oublié d’éteindre son chalumeau avait déclenché le grand incendie de la cathédrale de Nantes, dont les charpentes et toitures avaient été entièrement détruites. Le feu, qui avait été eteint dans la soirée, mais avait occasionné de lourds dégâts entraînant une restauration longue de 12 ans, était largement resté dans les mémoires nantaises.

Crédit photo  : DR [cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source