Le Professeur Joyeux recueille 600 000 signatures pour le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium

A LA UNE

17/06/2015 – 06H30 France (Breizh-info.com) – A l’heure actuelle, le vaccin DT-Polio obligatoire pour les enfants, avant l’accueil en collectivité, est introuvable en pharmacie dans toute la France.  Le seul vaccin qui soit proposé à la place, l’Infanrix Hexa des laboratoires GlaxoSmithKline, coûte 40€ au lieu de 6,34€ pour le traditionnel DT-Polio. « Nous sommes ni plus ni moins dans un schéma de vente forcée et de désinformation du consommateur, a déclaré lors d’une conférence de presse la députée européenne Michèle Rivasi, le 24 mars 2015. « À qui profite le crime ? Aux laboratoires pharmaceutiques bien évidemment. »
L’Infanrix Hexa contient aussi le vaccin controversé contre l’hépatite B, soupçonné de favoriser la sclérose en plaque, plus d’autres vaccins non-obligatoires, et des adjuvants (aluminium, formaldéhyde) qui présenteraient des risques.  Aujourd’hui, les parents n’ont pas le choix : soit ils donnent à leurs enfants l’Infanrix Hexa,  soit ils se mettent hors-la-loi et s’exposent à 3750 euros d’amende et 6 mois de prison, plus l’exclusion potentielle de la crèche, de l’école, et de toute collectivité.

C’est pour dénoncer cet état de fait que le professeur Henri Joyeux a lancé une grande pétition nationale. Elle réunit aujourd’hui plus de 662 000 signataires, pour demander aux autorités et aux labos le retour, dans les plus bref délais, du classique vaccin DT-Polio sans aluminium.

« Les vaccins multiples qui sont les seuls disponibles sont beaucoup trop risqués.» indique le professeur Joyeux. « Pratiqués sur des petits de quelques semaines seulement, ils fonctionnent en déclenchant une tempête du système immunitaire dont il est tout à fait normal de redouter les conséquences, aussi bien sur le long terme avec les maladies auto-immunes que sur le court terme avec un choc anaphylactique. D’autre part, les travaux du Pr Gherardi (Inserm) et du Pr Authier (Mondor) ainsi que ceux d’autres chercheurs étrangers ont montré que ces vaccins contenant de l’aluminium restent dans les muscles sur le long terme où ils peuvent provoquer une très grave maladie, la myofasciite à macrophages.
L’aluminium pénètre dans le cerveau et peut provoquer de graves maladies nerveuses, comme l’Alzheimer et la maladie de Parkinson. C’est la raison pour laquelle il est fortement déconseillé d’utiliser des déodorants et produits de beauté à l’aluminium.» poursuit celui qui s’est lancé dans une bataille contre la Ministre de la santé, Marisol Touraine.

Jusqu’à présent, les autorités sanitaires restent silencieuses et se contentent de répéter  que le vaccin hexavalent est parfaitement sûr et qu’il n’y a rien à craindre.

« Je sais déjà que le Conseil national de l’Ordre des médecins va réagir contre cette action pour protéger les laboratoires en invoquant la santé de vos enfants. Ce n’est pas ma conception de la médecine et de la santé. » indique M. Joyeux, qui appelle le plus grand nombre à signer sa pétition car « Seule une mobilisation intense des citoyens peut faire revenir le simple vaccin DT-Polio sans aluminium, qui permet de vacciner les enfants en limitant les risques au maximum.»

La bataille autour du DP-Polio est désormais engagée. Elle démontre une nouvelle fracture entre responsables politiques – pour l’instant sourds aux interrogations de centaines de milliers de parents – et autorités sanitaires dont l’indépendance parait remise en cause.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés