Ecotaxe régionale. Marc Le Fur s’y oppose et met en garde Ségolène Royal

A LA UNE

18/06/2015 – 12H00 Loudéac (Breizh-info.com) – « Ségolène Royal supprime le Nutella du placard mais en ressort l’écotaxe » déclare le député Marc Le Fur. Il comparait les derniers propos  tenus par la Ministre de l’écologie contre, puis finalement pour le Nutella, avec ses déclarations  de France 3 le 14 juin dernier : « La Ministre a déclaré qu’une contribution transport territoriale pourrait permettre aux collectivités, notamment régionales, de créer une nouvelle taxe sur les transports. Elle tente donc tout simplement de recycler le principe de l’écotaxe rejetée massivement par les Bretons à l’automne 2013 en offrant la possibilité aux régions de taxer les routes. « .
La ministre de l’Écologie va en effet examiner une proposition de la député UDI Chantal Jouanno, «dans le cadre de la loi de transition énergétique où elle donne aux collectivités territoriales une possibilité supplémentaire d’agir contre la pollution et de réglementer les circulations». Elle laisse aux élus le soin «d’assumer leurs responsabilités y compris financières».
 « Elle contredit, en cela, les propos de M. Hollande, qui a promis à plusieurs reprises de ne plus créer de nouvel impôt ou de nouvelles taxes. » rétorque Marc Le Fur avant de poursuivre : « C’est un mauvais coup pour l’économie bretonne car, même si la Région Bretagne refusait de voter cette nouvelle taxe, les transporteurs bretons risquent d’y être assujettis dans les autres régions de France. On connaît l’importance du coût du transport pour la compétitivité des industries bretonnes. » .
Et le candidat aux élections régionales de promettre qu’en cas de victoire  de sa liste en décembre, aucune nouvelle taxe ne serait instaurée sur le territoire Breton.
L’Etat doit donc encore statuer sur le sort des portiques installés pour l’écotaxe, alors que Ecomouv’ avait mis en place 173 portiques d’une valeur de 500.000 à un million d’euros. L’accord conclu en octobre 2011 avec Ecomouv’ prévoyait au total une indemnisation de 1 milliard d’euros en cas de rupture du contrat. 403 millions d’euros ont déjà été versés à ce jour.
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés