Hennebont. Philippe Noguès , vedette du centre Leclerc

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

02/09/2015 – 07H00 Hennebont (Breizh-info.com) – Philippe Noguès (ex-PS) , député d’Hennebont – Gourin, a connu son heure de gloire le jour où il a annoncé qu’il quittait à la fois de PS et le groupe SRC de l’Assemblée nationale. Les autres frondeurs critiquent le gouvernement sept jours sur sept mais ils se gardent bien d’abandonner un navire qui leur assure le gîte et le couvert. Courageux mais pas téméraire !

Naivement , Noguès se figurait que d’autres députés PS le suivraient. Personne ne l’a suivi. En d’autres temps, Jean-Luc Mélenchon avait caressé le même espoir. Les pesanteurs électorales et le mode de scrutin en vigueur aux législatives rendent prudent. Au Palais-Bourbon, le démissionnaire est tombé dans le trou noir des non-inscrits. Désormais, il siège dans l’hémicycle à côté de Sylvie Andrieux (condamné pour détournement de fonds et exclue du PS) et a hérité d’un bureau plus exigu, « proche d’un placard ».

Depuis son départ, il regarde, émerveillé, sa boîte mail crouler sous les soutiens d’anonymes déçus d’Hollande. Philippe Noguès savoure cette petite notoriété naissante : « l’autre jour, j’ai mis deux heures à faire mes courses au Leclerc d’Hennebont. Les gens me tapaient sur l’épaule ! ». Voire, il marche un peu sur l’eau : « mon geste rencontre un écho. J’ai crée une attente, ils espèrent quelque chose de moi. C’est impressionnant , mais on se sent responsable.».

Si sa carrière politique s’arrête à la fin de son mandat, il n’en fera pas un drame. Mais il retentera sa chance aux législatives de 2017, sans bannière PS cette fois. « Les électeurs veulent des élus proches de la population, qui leur ressemblent » croit-il (Libération, 29 juillet).

Les responsables socialistes ne regrettent pas la défection de Noguès : « ce départ, c’est un pas vers une meilleure clarté, tant mieux …» déclare Bruno Le Roux, président du groupe SRC. « Pas besoin de frondeurs » a lâché ce dernier. Le chef de file socialiste à l’Assemblée a même salué le départ de cet élément hostile, lui accordant au moins la fidélité de ses convictions.

Bon vent, bonne mer, bon débarras. Ces deux-là se savaient peu d’atomes crochus. Quand l’élu du Morbihan a commis le crime de lèse-Valls en refusant de voter la confiance, il raconte avoir été talonné dans l’hémicycle par un M. Le Roux tout colère : « tu es irrécupérable ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie...

Régionales 2021. Gilles Pennelle(RN) publie une « Lettre aux nombreux Bretons qui ont bien raison de tourner le dos à Loïg Chesnais-Girard »

La bataille pour les élections régionales est dans sa dernière ligne droite. Les coups et les piques se multiplient,...

2 Commentaires

  1. « Irrécupérable », c’est le mot juste.
    Incroyable quand même que ce député soit devenu « frondeur ».
    Saviez-vous que ce député travaillait dans le civil comme lobbyiste chez un cigarrettier de renom ( dont nous tairons le nom ) !
    Au moins, lui, il sait d’avance qu’il ne fera pas carrière au parlement…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Olivier Duhamel et l’inceste : plus dure sera la chute !

QUI N’A JAMAIS ENTENDU PARLER D’OLIVIER DUHAMEL ? PRÉSIDENT DE LA FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES, DÉPUTÉ EUROPÉEN (PS) DE 1997 À 2004, CONSEILLER...

Régionales. Ronan Dantec voulait devenir duc de Bretagne

La compétition est ouverte. Aux prochaines élections régionales, les écolos espèrent bien briller en Bretagne (4). Une obligation pour le second tour : fusionner avec...

Hennebont (56). Une crêperie cambriolée et incendiée

Ne faut-il pas renforcer la sécurité des commerces plutôt que d'envoyer la police mettre des amendes de 135 € à ceux qui ne portent...

Une collecte nationale chez Leclerc pour soutenir les Sauveteurs en Mer de la SNSM

Cet été et pour la quatrième année, E.Leclerc et la SNSM lancent une nouvelle collecte de dons pour soutenir les Sauveteurs en Mer, du...