Cologne – Bobards d’or. Pour RTL.be, les agresseurs sexuels n’étaient pas des réfugiés

A LA UNE

12/02/2016 – 16H00 Bruxelles (Breizh-info.com) – « Agressions sexuelles à Cologne au Nouvel An: ce n’étaient pas des réfugiés ». C’est sous ce titre aussi affirmatif que racoleur que le site belge RTL.be  invite le lecteur à se poser la bonne (?) question : « Et si toute cette histoire n’avait rien à voir avec la présence migratoire ? ».

Un mois et demi après le drame de Cologne, Rtl.be s’affirme comme un candidat sérieux pour remporter le concours des Bobards d’or version internationale, ou la Palme d’or de la désinformation. A moins qu’un accord ait été passé avec une société publicitaire concernant le nombre d’ouvertures de l’article ; car lorsqu’il lira le contenu, le lecteur pourra s’étonner de lire qu’en réalité, l’auteur de l’article écrit noir sur blanc que ce sont des immigrés qui sont suspectés d’avoir commis ces agressions . Sans surprise, la presse française subventionnée s’est empressée de suivre. Ainsi de L’Express qui titre : « Agressions de Cologne: non, les migrants ne sont pas les principaux auteurs ».

Lisez plutôt : « Très vite après les faits, des sources policières anonymes avaient indiqué dans les médias allemands que la plupart des agresseurs étaient des réfugiés venus de Syrie et récemment arrivés en Allemagne. Mais selon l’enquête en cours, il n’en serait rien. Sur les 58 personnes arrêtées, seules, trois proviennent de zones de guerre, a indiqué le procureur de Cologne Ulrich Bremer au journal allemand Die Welt. Parmi ces 58 suspects se trouvent 25 Algériens, 21 Marocains, 3 Tunisiens, 3 Allemands et 2 Syriens. Les quatre autres suspects sont originaires de l’Irak, de la Libye, du Monténégro et de l’Iran. Certains des suspects sont, par ailleurs, mineurs.»

Rtl.be joue donc en grande partie sur les mots.  Car si les 25 Algériens, les 21 Marocains, les 3 Tunisiens n’ont sans doute pas le statut de « réfugiés » en Allemagne – ce que ne confirme pas le site – ils sont bel et bien immigrés. Quant aux deux Syriens, à l’Irakien et au Libyen suspectés, que sont-ils, sinon des réfugiés ? Le journaliste semble oublier que dans les flots migratoires s’abattant sur l’Europe actuellement et depuis 2015, une grosse partie ne provient pas de Syrie.

Pour aller plus loin dans la provocation, le « journaliste » de Rtl.be se penche sur les plaintes déposées : « actuellement, 1054 plaintes ont été déposées. 454 concernent de cas de violences sexuelles et 600 des cas de vol. A l’époque des agressions, certaines sources policières avaient indiqué que les malfaiteurs voulaient principalement agresser sexuellement le femmes et ne pas leur voler leurs affaires, cela ne serait donc pas le cas ». Que doit comprendre le lecteur ? Qu’il n y aurait finalement « que » 454 agressions sexuelles au lieu des 1000 initialement annoncées par la police et les médias allemands ? Il n’est pas certains que les femmes – et en particulier les victimes – apprécient à sa juste valeur  ce subtil relativisme.

Le plus drôle, si l’on ose dire, c’est que cette dépêche est contredite par une autre publiée la veille sur le site en question. Sous le titre « Cologne: forte hausse des plaintes pour motifs sexuels lors du carnaval », on explique que « La Saint-Sylvestre s’était transformée en nuit de cauchemar pour des centaines de femmes à Cologne. Ce soir-là, sur le parvis de la gare, des femmes étaient devenues des proies sexuelles pour des jeunes migrants, éméchés et présentés par la police et les responsables politiques comme principalement d’origine nord-africaine. » Pour le Carnaval, les plaintes pour agression sexuelles ont été multipliées par trois…

La désinformation ne connait manifestement pas la frontière entre la France et la Belgique, à l’instar des islamistes auteur des attentats de Novembre … et des immigrés qui arrivent en Europe..A moins que tout cela ne soit finalement qu’une histoire belge …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

2 Commentaires

  1. Hey, l’auteur, tu connais la différence entre « réfugié » et « immigré » ? Serait temps de l’apprendre, histoire de pas TOI te perdre dans les mots et pondre un article qui verse bel et bien dans la désinformation…

    • Il y a un vrai réfugié que la France ne veut pas accueillir c’est Julien Assange…soumise qu’elle est aux États-Unis. Mais ça ne dérange pas les belles consciences

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés