Kerlaz (29). Un centre d’accueil et d’orientation pour migrants dans la commune de 800 habitants ?

A LA UNE

25/02/2016 – 07h45 Châteaulin (Breizh-info.com) –  Située entre Locronan et Douarnenez, la petite commune de Kerlaz (800 habitants) s’apprêterait à accueillir des migrants très prochainement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la révélation de cette information au grand public semble particulièrement gêner les acteurs de cette immigration imposée à la pointe bretonne. Seule une indiscrétion téléphonique administrative nous aura en effet permis d’avoir la confirmation d’un accueil qui se préciserait rapidement.

Des « migrants » – dont ne nous savons pas pour le moment s’il s’agit de familles ou, plus vraisemblablement, de jeunes hommes seuls – seraient accueillis dans l’ancien IME de la Clarté (Institut-Médico Educatif) dont l’activité a été récemment délocalisée à Quimper. C’est l’association Championnet, dont la vocation principale est « la solidarité et l’action sociale au service de la jeunesse et de l’éducation » , qui n’a vu aucun problème à ce que ses locaux soient réquisitionnés par la préfecture du Finistère, pour en faire un centre d’accueil et d’orientation pour immigrés illégaux.

Les services de communication de la préfecture ont pour consigne – comme c’est de plus en plus souvent le cas désormais – de ne rien dire aux journalistes qui n’appartiendraient pas à la presse subventionnée favorable à l’immigration. Le gouvernement fait ainsi de la rétention d’information à destination des journalistes indépendants et de la presse dissidente. On comprend ainsi mieux pourquoi « la France, reste mauvaise élève » en matière de liberté de la presse. Silence également à la mairie de Kerlaz, dirigée par Marie-Thérèse Hernandez (sans étiquette), ancienne professeur des écoles à la retraite. Silence enfin du directeur de l’association Championnet, M. Coiffard, qui renvoie la balle… à la préfecture du Finistère, à Quimper.

Initialement, lorsque l’activité de l’IME a été transférée à Quimper pour des raisons pratiques, l’ancien directeur, M. Hémon, voulait faire un centre d’accueil pour personnes âgées. Mais l’État semble désormais vouloir donner la priorité à l’accueil des immigrés, tout en se montrant inapte, dans l’affaire de la Jungle de Calais, à faire respecter l’état de droit.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, travaille d’ailleurs de façon acharnée pour la mise en place de ces centres d’accueil et d’orientation destinés à étaler le problème de Calais sur tout le territoire. Il était lundi au Mans, pour visiter l’un d’entre eux, serrant avec conviction les mains de ces « migrants » présents en toute illégalité sur le territoire français. Parallèlement, le gouvernement – incapable de faire respecter le droit dans la jungle de Calais – réprime vigoureusement les opposants à l’immigration, comme en témoignent les arrestations de ces derniers jours, en marge de manifestations interdites à Calais. Sans que cela n’émeuve l’opposition qui, du Front national aux Républicains, ne semble pas en mesure d’agir concrètement et cela malgré quelques discours politiques offensifs.

 Plutôt que d’évoquer le sujet, la presse subventionnée, comme L’Express,  préfère titrer sur « les bas instincts des Européens face aux migrants » (sic), sans évoquer une seule seconde le droit des citoyens européens à décider de vivre avec qui ils l’entendent, sur leur territoire.

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’effondre de nouveau face à Oyonnax

5 journées de Pro D2, 5 défaites, et une dernière place qui commence à faire un peu peur, pour...

Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

Peur sur l'école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d'élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante...

9 Commentaires

  1. Gouvernez contre le peuple ne peut pas durer longtemps. Le régime est à bout de course, victime de manipulation et de corruption et de dissimulation de la vérité. La vérité triomphe toujours et le bien l’emporte toujours sur le mal!

  2. et bien je vous plains des migrants ont été placé à Aiguebelle Savoie une vingtaine il y a un mois cela n’a pas duré ils se sont battus ensemble ont cassé télé voitures tables chaises et le surveillant qui était tout seul est en arrêt maladie pour avoir voulu interposé entre eux, il y a eu entre eux des armes blanches… je vous plains encore plus mais en Bretagne vous avez mis le PS au pouvoir alors voilà la récompense un article est passé sur le Dauphiné Savoie pour une fois la vérité a été dit mais pas tout cela dérange l’association qui les accueillent…

  3. Bravo à Marie Thérèse Hernandez de n’avoir prévenu personne, mais je le sais depuis 15 jours déjà, il va y en avoir de la casse et ce sont les kerlaziens qui vont payer. héhé!!!

  4. La Bretagne égale à elle-même. Une terre d’accueil ouverte sur le monde et non refermée sur elle-même. Une grosse claque aux miasmes d’extrême droite.

    • Tellement ouverte que le cerveau de certains breton de gauche en a profité pour partir vers d’autres cieux…

      Vos flatulences ne cacheront pas le vide intellectuel qui se cache derrière vos idéologies malfaisantes.

  5. Ils ont reculé à Serent, ils ont tremblé à Pontivy, Nevenoe&Alain Barbe Torte les ont chassés,mobilisation pour Kerlaz; BRETON MAîTRE CHEZ TOI!

  6. Nous sommes dans le cadre d’une urgence humanitaire. Du reste la plupart de ces migrants n’ont qu’un désir : franchir la Manche

  7. bonjour mr le coz
    lorsque nous arriverons à supprimer les subventions injustement allouées par vos congénères socialo avec notre argent, nous attribuerons à chaque famille socialistes bretonne (car si j’ai bonne mémoire flanbi est au affaire grâce a votre region) la charge et la responsabilité de migrants a leur frais bien sure ainsi la france fera enfin des économies…remigration sera le juste mot et ne parlez pas de racisme cela ne prend plus depuis un bon moment il n’y a que des formatés minoritaires comme vous pour encore sortir cet argutie.
    LOMBARD ERIC

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés