Notre-Dame-des-Landes : on attend les gendarmes de pied ferme

19/07/2016 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – La victoire du « oui » à la « consultation » – dans une lettre reçue par chaque électeur, on pouvait lire : « Cette consultation à la valeur d’un avis » – du 26 juin n’a pas découragé les opposants à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : le rassemblement des 9 et 10 juillet a connu le même succès qu’à l’ordinaire. C’est l’occasion de glaner ici et là quelques informations à l’occasion des débats qui se déroulent sous les chapiteaux.

Ainsi Marcel Thébaut, paysan « historique », nous explique que la situation de 2016 est bien différente de celle de 2012 lorsque Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, avait déclenché l’opération « César » afin de virer les zadistes. Selon lui, grâce à une meilleure organisation, « le jour où ils décideront d’intervenir, on le saura. On aura huit jours pour réagir ». On compte beaucoup sur des opérations organisées hors Notre-Dame-des-Landes pour perturber le jeu du gouvernement.

Plusieurs journalistes de Politis participaient aux débats. À entendre l’un d’eux, l’hebdomadaire possède 11 000 abonnés papier, 200 abonnés internet et une vente de  3 000 exemplaires en kiosque. Mais le compte d’exploitation montre un déficit de 10% ; on arrive à joindre les deux bouts grâce au financement participatif.

 « On n’est pas pour la démocratie »

Le moment le plus original de ces journées a été incontestablement le débat sur la démocratie. On a pu entendre un zadiste affirmer : « On n’est pas pour la démocratie », car « la majorité écrase la minorité ». Il est vrai que « quand on a donné sa voix, on a plus rien à dire ». Pour Denis Sieffert, rédacteur en chef de Politis, il n’y a pas de « sociétés sans tension », sinon on tombe dans la pensée unique. Bref, « le conflit, c’est le moteur des sociétés humaines ». Persuadé de l’intérêt de la « culture de la conflictualité », il donne une définition de la démocratie qui en surprendra plus d’un : « La démocratie, c’est recréer du conflit »

« Si on tient suffisamment longtemps, on va gagner », estime une militante qui rappelle les « luttes » victorieuses concernant la construction d’une centrale atomique au Carnet, l’extension du port de Donges et le comblement des marais salants de Guérande. D’où le let-motif de ce rassemblement : « On ne lâche rien ». Prochain rendez-vous le 8 ou 9 octobre pour stimuler Manuel Valls.

B.M. 

Photo : galerie collective –Non à l’aéroport NDDL/ Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

7 réponses

  1. Bien sûr que cette lutte va l’emporter !

    Tout un tas de gens ordinaires, tous différents, tous fières, têtus, engagés, solides comme du granit. Ne rien lâcher c’est vivre, la résignation c’est la mort!

    Pardonnez nous si nous savons encore réfléchir par nous mêmes, merci de nous avoir éduqués et instruis. Pardon de nous indigner devant cette COP21 qui n’était au fond qu’un mirage, un gros et large suppositoire.

    Rappelons nous que la démocratie a mis au pouvoir Hitler alors cessons d’utiliser cet argument « démochiatique » surtout que nous ne sommes pas dans ce cadre; différence de moyen, différence de pouvoir, arrangement entres amis, lien de sang même entre préfet et multinationnale. Et puis le 49.3 vous trouvez cela démocratique vous? Baliverne! Et le Non à la « constipation européenne » qui s’en souvient? Rien n’a changé et 600 agriculteurs (naifs ? ) bernés se suicident chaque année en France pour ne citer que cette corporation. Et la démocratie version américaine pour prétexte au pillage des pays producteurs de pétrole………..

    Qui aime voir bouziller nos campagnes, nos valeurs paysannes? Donnons enfin les lettres de noblesses à ceux qui nous nourrissent, vieux historiques, jeunes utopistes, qui font encore que notre patelin est beau et plein d’espérance.

    Les anti zadistes sont les pétainistes d’hier, les mêmes qui ont fait saigner la Bretagne, muselés les corses, les basques, balancé au hachoir nos vieux à Verdun………

    Personnellement je me fous du PIB, je maudis les extrémistes salafistes mielleux qui se pavanent encore, comme ceux qui disent que tout le monde déteste la police, comme ceux qui crachent là où ils marchent …….Quand il n’y plus d’autorité c’est le chaos à la libyenne; à notre dame les gens construisent, bâtissent l’espoir; vous préféreriez que les jeunes dealent de la cam dans les halls pourris de Bellevue? Tout le monde n’a a pas envie d’entrer dans le cercle « boulo metro dodo cavo ».

    Ne tombons pas dans le piège de ceux qui voudraient faire passer les victimes pour des bourreaux; le chômeur un fainéant mais qu’est ce qui a créé le chômage? Les arabes tous des voleurs, mais qui a laissé sur la paille des quartiers entiers à l’abandon depuis 40 ans? Les zadistes des parasistes, des néandertaliens naturalistes contre tout, adorateurs de la bougies façon bouillon blanc? Le zadiste, je pense sera juste la norme de demain ou après demain, car nous sommes largement suréquipés et qu’il va falloir gouter aux joies de la sobriété heureuse un jour avant de nous prendre une vague géante sur nos jolies centrales.

    Cela ne vous fait rien de savoir que ce que vous vivez, vous voyez, vous goutez, vos enfants ne le verrons pas forcément …

    Quand on voit toutes les horreurs actuelles sur nos écrans, je dis OUI à l’utopie. Cesser vos clichés et les raccourcis de bas niveaux.

    Aujourd’hui, des projets agacent beaucoup de monde car à force de gratter le sol c’est notre chair que l’on écorche et ça nous pique, nous démange ; et puis il y a de telles discordances entre les discours politiques, analyses économiques et les faits ! Les faits c’est que nous avons créé le développement durable,
    par opposition à… Suicide collectif n’est ce pas? Ecocide sinon. Oui à l’innovation, non aux travaux belliqueux, on n’en peut plus, la coupe
    est pleine, on veut du rationnel même chez les techniciens. Beaucoup en on marre de ce capitalisme non régulé, sans conscience, moche et sale.

    Ca vous inspire quoi à vous de voir Qatar Holding LLC à 5% du capital de VINCI? Moi de la consternation, je refuse de participer à nourrir ceux qui nous tuent et de baiser la joue de ceux qui nous dirigent en bon Pompiers Pyromanes.

    1. Des beaux mots… Ca n’empêche que vous vous comportez comme un régime totalitaire: vous êtes une offense à la démocratie, vous n’avez rien à voir avec les corses, les basques où les chouans!!! Quelle insulte pour eux de vous y comparer!!! Les zadistes ne respectent pas l’avis du peuple, donc de la démocratie, pas plus qu’ils ont paye ni mérite leur terre, leur eau, leur électricité, leurs routes publiques barricadées.
      Vous vous foutez du PIB Mais 1/3 d’entre vous touche le RMI!
      Vous dénoncez l’Europe mais vous la cautionnez si elle s’oppose à ce projet : encore une attitude digne d’un dictateur!
      Sans compter les piètres voleurs parmi vos rangs: barbecues, objets divers alentours.. Et maintenant chiens et chats qui disparaissent!
      Sans compter cette poignée d’activistes, de fachistes, qui tagguent partout, détruisent, dépavent les rues de Nantes…
      Tous vos arguments sont pacotille !
      Si cette petite communauté de parasites appelés zadistes existe encore, c’est juste a cause d’un État qui ne sait plus faire régner l’ordre.
      aussi, croyez moi, quand la majorité silencieuse viendra les chasser, l’Etat n’aura d’autre choix que de mettre le paquet pour virer définitivement cette minorité hurlante exaspérante!
      C’est bien ce qui attend les zadistes et tant mieux!!!

      1. La majorité silencieuse, elle est juste blasée de tout ce cirque. La démocratie du Nimby est une fausse démocratie. La démocratie doit servir à établir des règles qui s’appliquent partout, et pas à établir des dérogations part-ci part-là quand ça arrange juste des gens qui ne sont pas concernés par les nuisances à instant donné. Et les règles qui s’établissent partout à l’heure actuelle interdisent clairement la construction puisque je cite « la France n[‘a] pas réalisé une étude environnementale stratégique globale au stade de l’avant-projet comme l’impose la réglementation communautaires. »

      2. La majorité silencieuse est lassée du débat sur le projet, mais quasi unanimement exaspérée par cette minorité de parasites hurlante que l’Etat ne règle pas, aeroport ou pas!!!

      3. Comme pour les sondages, je suis curieux de vos sources sur le nombre de RMIstes ou de la majorité silencieuse.
        Les Zadistes sont dans le concret. Il y a un projet d’aéroport, ils occupent le site. C’est assez simple et concret. Réaliste.
        Vous n’avez pas l’impression de fantasmer un monde ? Êtes-vous au moins aller à NDDL vous faire une idée ? Ou avez-vous bâti des fantasmes parce qu’un jour un donneur de tract vous a fait une réflexion ? Dans quelle mesure avez-vous laissé place au doute par rapport à ce projet ? Personnellement, j’ai été favorable au projet à un moment. Puis, je me suis renseigné.
        Vos messages ne laissent pas beaucoup de place à la rationalité.

      4. La rationalité et le bon sens, si vous vous êtes réellement informé correctement, c’est de faire ce projet. Vous voulez une réalité? Un fait? Ok juste 1 qui prouve que les zadistes qui condamnent les autres sont les 1ers menteurs! Ils affichent partout « Stop au gaspillage », que ce projet va coûter cher. Or, si on ne le fait pas pour agrandir NA, aucun privé ne participera. En plus, il faudra verser les infemnites A Vinci! Ça coûtera beaucoup plus cher!!!!
        Pour les chiffres, lisez donc le livre de Mr Perri. Sinon oui j’y suis déjà allé, j’ai des amis autour et je cotoye des antis!
        Je côtoie aussi les pro, et ces zadistes sont tellement certains d’avoir la science infuse et tout comprendre (in comprend mieux l’état d’esprit totalitaire), ils n’ont même pas songé que si Mustiere menace d’une manifestation c’est parce que beaucoup le poussent à faire le ménage eux meme!!!! Voilà ce que c’est que d’avoir des œillères, perche sur sa petite planète plein de certitudes, tout en n’ayant pas inventé l’eau chaude!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !