Nantes : un membre clé du système Ayrault mis en examen

carrousel des mondes marins construit à Nantes par Le Voyage à Nantes, bénéficiaire de subventions publiques, système Ayrault

On attendait Le Voyage à Nantes, c’est la SAMOA qui trinque ! Deux anciens dirigeants de cette société publique locale d’aménagement (SPLA) de Nantes Métropole viennent d’être mis en examen pour favoritisme.

Breizh-info a déjà signalé l’enquête ouverte l’an dernier par la police judiciaire à la suite d’un rapport de la chambre régionale des comptes portant sur le Voyage à Nantes, qui est aussi une société publique locale de Nantes Métropole. Le contrôle opéré par la Chambre a mis à jour de nombreuses anomalies. L’une d’elles concerne un marché de conduite d’opération passé avec la SAMOA, responsable des aménagements de l’île de Nantes, à l’occasion de la construction du Carrousel des Mondes Marins, l’une des attractions des Machines de l’île. Elle ne date pas d’hier : la construction s’est achevée en 2012 et le contrôle de la Chambre porte sur la période 2011-2015.

« Cette intervention s’est réalisée sans base contractuelle puisque le marché correspondant a été signé plus de deux ans après cette date », constate la Chambre. Concernant un contrat administratif, « cette rétroactivité constitue une illégalité ». Qui plus est, la prestation a fait l’objet d’une « sous-traitance occulte » auprès d’un autre intervenant.

Bientôt le tour du Voyage à Nantes ?

Les deux personnes mises en examen sont une ancienne directrice qui a quitté la SAMOA depuis plus de dix ans et surtout Jean-Luc Charles, directeur général de la SPLA pendant une douzaine d’années. Cet homme clé du système Ayrault (il a été directeur de cabinet du maire de Nantes) est opportunément parti en retraite voici quelques semaines.

Les dirigeants du Voyage à Nantes ne sont pas concernés pour l’instant, ce qui est heureux : une mise en examen ferait désordre au moment où ils s’apprêtent à lancer leur opération estivale de promotion touristique. Mais puisque le contrat en cause a été passé entre deux SPL, il est probable que leur tour viendra. Leur cas pourrait être plus complexe compte tenu des anomalies touchant la construction du Carrousel des mondes marins.

Ce nouvel épisode contribue sans doute à expliquer pourquoi Nantes Métropole désire faire contrôler ses structures satellites par des prestataires spécialisés extérieurs au lieu de s’en remettre à ses propres services.

Illustration : Construction du Carrousel des Mondes Marins, photo Breizh-info, droits réservés
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

6 réponses

  1. « Ile de Nantes : petites combines entre amis ? » titre Presse Océan. De la part d’un journal qui a toujours veillé à ne faire aucune peine à la municipalité, ce titre montre à quel point le détricotage du système Ayrault est avancé. Le pouvoir de Johanna Rolland ne tient plus qu’à un fil !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !