LMPT : pari réussi pour Ludovine de la Rochère

A LA UNE

18/10/2016 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) –  Dimanche matin à 6 heures, le parking de la Beaujoire à Nantes connaissait une animation inhabituelle. C’était le lieu de rendez-vous de partisans nantais d’une politique familiale respectueuse de la femme et de l’enfant qui avaient choisi le car  pour rejoindre Paris. En effet, Ludovine de la Rochère, la responsable de La Manif Pour Tous, avait appelé à une manifestation nationale avant les élections de 2017. Objectif : montrer aux politiques de tous les partis que la volonté d’abrogation de la loi Taubira/Hollande restait d’actualité. Mesdames Blandine Krysmann, conseillère municipale (PCD) de Nantes et Sophie Van Goethem, ancienne conseillère municipale et candidate aux dernières élections municipales, étaient du voyage.

A l’arrivée, une foule déjà nombreuse se pressait au point de rassemblement, place Jean de Lattre de Tassigny. Celle-ci réunissait toutes les générations, pas seulement de 7 à 77 ans comme les lecteurs de Tintin, mais de 1 an à un âge bien avancé mais toujours vaillant. Comme lors des précédentes manifestations, le public était joyeux, détendu, pacifique. pour une fois, le préfet avait bien sécurisé le parcours. Ceci empêchera quelques tentatives de provocation par des militants LGBT, FEMEN et « antifas » de perturber son bon déroulement.

Le point de départ était particulièrement bien choisi car s’y trouve un square avec des stèles  qui rappellent les principales étapes de la carrière du général de Lattre, qui a joué un rôle essentiel pour la libération de la France lors de la dernière guerre mondiale. L’une d’elles présente la devise du régiment Rhin et Danube :  » Ne pas subir « . Elle est en parfaite communion avec l’esprit de cette manifestation de refuser la dictature des partisans de la déconstruction de tous les piliers de la culture européenne. Après la religion, la patrie, l’école, ils s’attaquent à celle de la famille traditionnelle avec le mariage gay, de la filiation avec la PMA  –  Procréation Médicalement Assistée –  sans père et la GPA – Gestation Pour Autrui – et de l’appartenance sexuelle avec l’introduction de l’idéologie du genre dans les écoles dès le primaire. Ces thèmes seront repris par les nombreux intervenants avant ou à la fin du défilé.

Les responsables LMPT ont rappelé que le mouvement est indépendant de tous les partis politiques. Cependant, le cortège comprenait  de nombreux politiques à l’exception notable des candidats LR – Les Républicains – à la primaire de la droite. Le seul présent de celle-ci était Jean Frédéric Poisson, président du PCD – Parti chrétien Démocrate – cohérent avec ses engagements. Parmi les élus locaux, on a pu voir le très médiatique maire de Béziers, Robert Ménard, Franck Meyer, le président du collectif des maires pour l’enfance . Des élus nationaux apportaient aussi leur soutien, dont plusieurs prirent la parole, comme Valérie Boyer,  Xavier Lemoine, Xavier Breton, Philippe Gosselin,Jean Christophe Fromantin, Nicolas Dupont Aignan, Gilbert Collard, Marion Maréchal Le Pen. Cette dernière, qui replacera le combat pour la famille  dans le cadre d’une politique d »ensemble pour l’identité française,  sera particulièrement applaudie. Au contraire de Valérie Boyer, qui sera abondamment sifflée pour avoir cité François Fillon…

https://www.youtube.com/watch?v=0gyCYGdloDo

 

Outre les animateurs LMPT et des témoignages individuels, interviendront aussi deux syndicalistes Olivier Vial de L’UNI – Union nationale Universitaire – et Joseph Touvenel très apprécié, des militants associatifs  comme Aude Mirkovic des  » Juristes pour l’enfant « .

Maria Hildingsson travaille à la réussite du projet  » Mum, Dad and Kids  » ( Maman, Papa et les enfants ), action menée à Bruxelles auprès de la Commission européenne pour éviter qu’elle impose aux 28 pays de l’Union européenne les lois voulues par le lobby LGBT. Pour cela, il faut rassembler un million de signatures avant le 10 décembre 2016.

Geneviève de Fontenay, un peu insolite, démontra que cet enjeu transcende tous les milieux. Issue d’une fratrie de 10 enfants, elle en a l’expérience. Elle proposa une innovation juridique et syntaxique pour permettre l’union de deux homosexuels : le  » gayriage « .

Au vu de cette mobilisation, un dimanche, aux frais exclusif des participants, sur un sujet pour lequel ils n’ont aucun intérêt financier ou matériel,  mais seulement la volonté de défendre une philosophie de la vie et de la société, qu’aucun parti, ni association n’est capable de réaliser, Ludovine de la Rochère pouvait se féliciter d’avoir réussi son pari. Reste à le concrétiser dans les décisions du futur président de  la République et de son gouvernement.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

1 COMMENTAIRE

  1. Comme toujours « les Républicains » déçoivent en acceptant la casse de la Gauche. Face à ces soumissions on est bien obligé de faire l’amalgame du Système UMPS. L’emballage change, mais le contenu est le même.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés