Nantes. Un rassemblement contre la PMA devant l’Assurance Maladie

A LA UNE

Armée. « Oui, de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement » : L’avertissement des militaires d’active aux autorités...

« Si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Jeudi 28 janvier, des membres de Loire-Atlantique du collectif Marchons Enfants se sont rassemblés devant l’Assurance Maladie à Nantes pour rappeler leur opposition au projet de loi bioéthique et appeler à manifester ce samedi partout en France – des manifestations sont prévues en Bretagne et à Angers.

« Nous manifesterons pour informer sur le projet de loi qui prévoit dans son article 1 de changer le code de la santé publique sur la PMA, L2141-2, en changeant les conditions d’accès et en supprimant le motif pathologique, pour toute femme, ce qui priverait par la loi un enfant de père », explique Sylvie Margottin, du collectif Marchons Enfants.

Elle poursuit : «  Alliance Vita en appelant à manifester rappelle que ce projet passe à côté de trois urgences : la lutte contre l’infertilité, la défense de l’intégrité humaine – et l’arrêt de l’eugénisme qui devraient être trois causes nationales. Les associations familiales catholiques de Nantes et de Loire Atlantique s’associent à ce mouvement pour dénoncer aussi la logique transhumaniste qui ne met plus la technique et la science au service de l ‘Homme mais l’y soumet.

 Elles veulent rappeler en manifestant que, la science, la  technique, la médecine visent à soigner et prévenir les maladies. Ce ne sont pas des prestations de services pour réaliser nos désirs individuels et changer notre humanité. Tout ce qui est techniquement possible n’est pas forcément souhaitable ».

Ces associations demandent le retrait de la loi Bioéthique ou « sa réécriture de fond en comble ».

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cybersécurité. Quelles menaces pour les réseaux de distribution électrique ?

Les cyberattaques menacent aussi les réseaux de distribution électrique et les entreprises stratégiques du secteur de l'énergie. Avec de...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité...

Articles liés

70 % des Français favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique ?

Selon un sondage Ifop/La Manif pour tous, 70 % des Français seraient favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique,...

La Manif pour tous réclame la suspension du projet de loi bioéthique

Après les manifestations du week-end, le débat parlementaire : La première journée de l’examen en 2nde lecture au Sénat du projet de loi bioéthique...

Rennes. L’extrême gauche tente d’attaquer la manifestation « Marchons enfants »

Des militants antifas, qui participaient à une manifestation interdite, ont tenté d'attaquer samedi 30 janvier, à Rennes, une manifestation déclarée et autorisée des opposants...

Marchons enfants. Contre la PMA sans père et la GPA, des manifestations ce week-end en Bretagne

En marge de l’examen au sénat du projet de loi bioethique,  des manifestations sont organisées en Bretagne, et dans toute la France, samedi 30...