Colloque de l’Institut Iliade à Paris le 18 mars 2017 : Européens, transmettre ou disparaitre ?

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

25/12/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) – Le samedi 18 mars, de 10h à 18H30, se tiendra une nouvelle édition du colloque de l’Institut Iliade, pour la longue mémoire européenne. Cette année, le thème décliné sera : « Européens, transmettre ou disparaître ? ».

Si la billetterie est déjà ouverte ici, le contenu de la journée n’a pas encore été révélé – nous y reviendrons prochainement.  « Cette manifestation réunira des intervenants de renom engagés dans le combat culturel ou métapolitique mais aussi des responsables de mouvements de jeunesse, des enseignants et des directeurs d’écoles vraiment libres.» expliquent les organisateurs.

Derrière le thème annoncé, se trouve en effet le « grand effacement » de notre culture, de notre civilisation, de nos valeurs, que certains tentent d’ailleurs de mettre en place ouvertement.

Ainsi, à l’occasion des fêtes de Noël qui approchent, la FCPE – première fédération de parents d’élèves (gauche) – a souhaité à ses twittos « d’excellentes fêtes de fin d’annee à tous les eleves, leurs parents et tous les partenaires éducatifs.», ce qui a fait s’interroger en réponse et ironiquement Yann Vallerie, l’un de nos journalistes, sur l’éventuelle création, pour 2017, d’un « Père Laïcité » afin de remplacer définitivement le « Père Noël » qui décidément, même lui, est condamné à disparaitre dans « la France d’après ».

L’Institut Iliade lance par ailleurs, en cette fin d’année 2016, un appel aux dons lui permettant de faire face à l’organisation de ce colloque – mais également de l’ensemble des activités qu’il organise toute l’année par ailleurs, notamment en terme de formations pour jeunes et moins jeunes.

« Parce que le « Grand Effacement » de notre mémoire, de notre culture, de nos valeurs va de pair avec le Grand Remplacement, il n’y a plus un instant à perdre : en aidant l’institut ILIADE, vous participerez au Grand Ressourcement des Européens, préalable indispensable à la reconquête.» expliquent les responsables de l’Institut. Plus d’informations ici.

Retrouvez quelques conférences de l’édition 2016 ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=2dgBR6_XzeA https://www.youtube.com/watch?v=dlWx_slqEQI https://www.youtube.com/watch?v=0IYJvZ9X2cI

Photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

7 Commentaires

  1. Bon alors on apprend que le flambeau est méridional et q’Ulysse et ses compagnons mangeaient du couscous , sûrement halal si j’ai bien suivi..
    .Renseigne-toi un peu monsieur le guerrier celte : A l’époque des royaumes achéeNs il n’y avait pas un celte dans les pays celtiques . Tes références celtes viennent d’Europe de l’Est , et notamment d’Autriche, là où s’est créée la civilisation celtique et d’où sont partis les groupes qui ont celtisé une partie de l’Europe . Et quand tu parles Breton(le parles-tu seulement , toi qui veux vaincre ? ) tu utilises une langue cousine de celle des grecs de l’Iliade , ou du latin , ou de l’ancien germain.
    Nous sommes tous indo-européens , et célébrer les poèmes homériques ce n’est pas mépriser les gestes irlandaises ou les exploits de Beowulf , bien au contraire c’est rappeler notre long enracinement sur notre continent et célébrer notre originalité profonde.

    • C’est ça Mouloud, les Celtes sont des immigrés, il faut le marteler toujours et encore, il y existait des populations pré-celtiques, il n’y a aucune preuve mais c’est pa grave plus c’est gros plus ça passe, les Grecs ne sont pas des basanés, ils s’enduisent juste la peau de merde tous les matins, etc… On te crois Mouloud, on te crois.

      • T’as raison Corky. Les celtes ont été créés il y a 6 000 ans par Dieu le Père et ils n’ont jamais bougé d’où le Très haut les a placé. Les archéologues/historiens/linguistes cosmopolites ont fomenté une cabale pour nous faire croire l’inverse, nom d’un galate. Mais oui, Corky, mais oui.

      • Mouloud ? c’est malin ce type de provoc pour gauchiste illettré(pléonasme?)

        Personne de sérieux ne met en doute l’existence de populations pré-celtiques dans l’aire celtique actuelle , même pas les anciens celtes eux-mêmes (cf les vieux textes irlandais) . Quant aux grecs d’aujourd’hui je t’accorde que sauf dans le nord du pays et en Macédoine ils ne ressemblent plus guère à ceux de l’Antiquité -même s’il y a de beaux types récessifs.
        Mais ils ont été beaucoup occupés , notamment par les Turcs . Au moins ça les a rendus plutôt anti-muzz , mais évidemment ça ne les a pas beaucoup arrangé sur le plan civilisationnel .
        Ceci posé suffit de passer quelque temps dans le centre ville de Rennes pour se dire qu’en Bretagne ça ne s’arrange pas vraiment non plus ;Et là ce n’est pas la faute des Turcs (même si cette espèce n’est pas inconnue dans nos provinces, elle reste encore endémique)

      • Les pré-celtes, les Atlantes et leur technologie extra-terrestre, tout ça tout ça… Et puis les Irlandais qui seraient des métis selon leurs textes anciens super-fiables, écrits par des convertis au christianisme… ça c’est du fiable de chez fiable ça madame. Et vous devez certainement avoir un texte breton ancien comparable à citer, rangé quelque part dans votre djellaba. Ah non ? Comme c’est étrange. Ou alors vous croyez que les Bretons descendent des Irlandais… encore raté. Quand à la subtile différence entre Français, Turcs et Gallos, il va falloir que vous compreniez un jour que les Bretons ne partagent pas forcément votre passion naturelle pour l’anthropologie méridionale.

      • Bon alors dès qu’on n’est pas d’accord avec vous on est un sale raton ?

        Désolé je n’ai pas de texte breton à citer , même dissimulé dans les replis de ma toge d’emprunt. ( c’est plus chic qu’une djellaba)
        A ma connaissance (mais je ne suis pas un universitaire spécialisé) il n’y en a guère , on n’a pas l’équivalent des textes gallois ou bretons . Il faut vous y faire la Bretagne a été largement déceltisée par l’invasion romaine (sont quand même restés près de cinq cents ans…) et s’est receltisée grâce à l’arrivée de celtes venant de Grande Bretagne , notamment de Cournouailles, qui fuyaient les invasions d’Angles et de Saxons) Raison pour laquelle la variété de celte parlée en Bretagne ressemble davantage à celle qu’on parlait en Cornouailles, et moins à celle qu’on parle encore assez fréquemment en Irlande.

        Mais c’est curieux quand même cette propension à cogner sur les gens qui vous aiment bien et ont des racines celtiques plutôt que de vous débarrasser des Turcs et autres immigrants assez éloignés de nos références (on peut aussi faire un peu d’anthropologie à Vannes , j’y étais récemment,, il y a un quartier assez peu andouille et gwin ru …mais c’est vous le miltant, hein…)

    • S’il veut apprendre le breton, il peut. Par contre, pour les Gaulois devenus Romains puis Français au gré des bandes immigrées qui les ont soumis tour à tour, apprendre la langue de leurs ancètres, le gaulois, c’est cuit de chez cuit. Trop tard ! Pas de bol les gros loosers ! LOOOL !!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rémi Soulié évoque « Les Métamorphoses d’Hermès » [Interview]

Qui ne connaît pas Hermès, fils de Zeus et de la nymphe Maïa, protecteur des voyageurs et des voleurs, messager des dieux ? Son association...

La boutique de l’Institut Iliade. Notre sélection de livres à offrir pour Noël

Nous débutons en cette fin novembre un tour d'horizon des éditeurs, des librairies, des initiatives qui méritent d'être soutenues financièrement alors que la tyrannie...

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade, sur la thématique de l'écologie....

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (1/2)

Le 19 septembre dernier, à Paris, s’est tenu le colloque annuel de l’Institut Iliade sur le thème « La nature comme socle ». De...