05/01/2017 – 09H15 Rennes (Breizh-info.com) – L’annonce par Marine Le Pen de supprimer – si elle devenait présidente avec une majorité parlementaire – les régions administratives a largement fait réagir sur les réseaux sociaux, notamment en Bretagne. Ici, les habitants se sentent particulièrement concernés par la préservation d’une identité déjà largement malmenée ces derniers siècles à cause du centralisme jacobin et de la bureaucratie traditionnelle de la République française. Nous avons posé la question aux internautes afin de savoir ce qu’ils pensaient de cette annonce.

Les avis semblent très partagés sur la question. La dissolution de la région PACA, ou Rhône Alpes, ou encore  la nouvelle région effaçant  l’Alsace, ne sont pas perçues de la même manière que la disparition de la Bretagne ou de la Normandie

« C’est pour couper l’herbe sous les pieds des europeistes qui se servent des régions pour détruire les nations! Et faire des économies en même temps.» explique Frédéric Lebailly. Ce n’est pas l’avis de Bleiz, qui écrit : « Elle va foutre un sacré bordel surtout dans certaines régions comme la nôtre. On l’acceptera pas! ».

« Je pense qu’elle s’est tirée une balle dans le pied (mais je ne sais pas si c’est son pied gauche ou droit ) » déclare un autre Internaute, à qui un interlocuteur répond qu’il « pense trop ». « Elle vient de perdre une voix et ceci de manière définitive , je hais les fanatiques jacobins et centralisateurs. ceux qui veulent toucher à ma Bretagne feront de moi un ennemi sans pitié ! BREIZ ATAO ! » s’emporte Hervé.

Nathalie, qui précise qu’elle est bretonne, ne l’entend pas de cette oreille : « quand je lis les commentaires, je me dis le breton « indépendantiste » est indécrottable !, comme son maitre le veut , il fera barrage par tous les moyens au front national ! ». 

D’autres ne comprennent pas la volonté d’ériger en institution majeure le département, comme Jean-Louis : « c’est plutot les départements qu’il faudrait supprimer et, pour la Bretagne, rétablir la Loire Atlantique dans sa région d’origine.». Il est rejoint par Stewann : « Supprimons les départements qui ont contribué à diviser les bretons!!! »

Parmi ceux qui soutiennent la proposition de Marine Le Pen, c’est avant tout l’argument économique qui est avancé. Cet allègement des strates administratives en matière de collectivités est censé faire faire de larges économies. Il est vrai qu’entre les communes, les communautés de commune, les communautés d’agglomération, les métropoles, les départements, les intercommunalités, les régions, les institutions nationales, et enfin, les institutions européennes, le gâteau devient indigeste, luxueux et pas toujours efficace.

Toutefois, « pourquoi ne pas laisser les régions décider, en fonction de leur histoire, de leur tradition, de leur cohérence territoriale ? Pourquoi toujours vouloir confier à l’état le rôle de décider – comme il le fait dans trop souvent dans l’entreprise – pour les citoyens ? On s’éloigne clairement de la démocratie » s’interroge André.

Un autre candidat à l’élection présidentielle s’est lui aussi fendu d’une réaction à propos des déclarations de Marine Le Pen. Il s’agit de Christian Troadec, qui a déclaré, dans un communiqué : « L’hostilité de Marine Le Pen à l’égard des langues et cultures régionales était connue. Elle vient d’ajouter une nouvelle saillie en préconisant purement et simplement la fin des régions ! Exit donc la Bretagne, le Pays basque, la Corse, la Savoie, l’Alsace » tout en proposant une autre voie à suivre pour simplifier le système actuel : «  Notre proposition pour alléger le mille-feuilles est tout autre : elle va de la commune/communauté de communes directement à la région en supprimant les départements, pour rejoindre l’État et l’Europe. Car pour nous la région reste l’échelon le plus pertinent pour bien gérer les territoires et leurs multiples différences où spécificités »

La campagne électorale est bel et bien lancée !

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

6 Commentaires

  1. bonjour; les bretons ont affaiblit la france en votant socialiste .ils ont donc permit l’invasion ,la paupérisation de notre société ,la ridiculisation a l’international,financé la guerre de syrie pour un gazoduc européen.Et maintenant, ils reprochent une idée logique et pertinente permettant des économies et la suppressions de postes parasites compliquant l’application sur le terrains de projets d’utilité.Grace a cette simplification il y aura moins de copinages ,de postes a forte rémunérations attribués a des planqués et surtout nous connaîtrons directement les noms des incompétents et ou responsables de gabegies .A CES BRETONS …..

  2. Il est urgent de simplifier la « territoriale » ! Lui couper la tête n’est pas forcément la bonne solution. En revanche on gagnerait à créer de vrais encrages solides en regroupant les communes (exit les roitelets ça sera difficile). Puis il y a nombres mauvaises herbes à faucher, dont personne ne parle, le « canton » (?) l’arrondissement (?) et le département (nain aux poings liés) bien entendu! Ouf! ça devrait déjà faire pas mal d’économies!

  3. Moi qui avait la certitude de voter pour Marine Le Pen et bien avec cette info de supprimer les régions … donc supprimer la Bretagne !!! et bien il n’ est plus question de voter pour elle… c’ est une horreur !!! A mon avis la majorité des Bretons refusera de voter pour Marine Le Pen après avoir découvert son objectif sur les régions !!!

  4. Soutien à Breizh-Info, qui n’est certainement pas un journal félon et encore moins un soutien du FN même s’il autorise à être le relais de toutes les opinions, même celle qui ne plaisent pas la pensée unique. Demander la disparition d’un média en dit long sur la compréhension de la liberté d’expression!

    Pour revenir au sujet, il est simple :

    La Bretagne est un pays Européen dont les institutions sont prohibées depuis 2 siècles.
    Il faudra qu’un jour les Français comprennent que justifier la disparition administrative et démocratique de la Bretagne justifie la disparition administrative et démocratique de la France! D’ailleurs le processus est déjà largement amorcé, c’est factuel la France s’effondre d’elle-même et les Français eux-même sont de plus en plus défiant envers ce qui n’est plus qu’une structure administrative! Beaucoup pensaient que le FN serait le remède à cet effondrement, il est aisé de constater que le doute s’installe..!

    A s’évertuer à tuer la Bretagne et ses autres pays conquis, la France crée d’elle même la base de son propre suicide : suicide moral, suicide administratif, suicide culturel, suicide social, suicide économique…!

    Plus personne ne veut de la France : les Européens, les citoyens des nations conquises et finalement le plus pathétique les Français eux-même…!

Comments are closed.