War ar pont ! Les militants pour la réunification de la Bretagne sur les ponts. [Vidéo]

Nantes_bretagne

13/03/2017 – 09h00 Nantes (Breizh-Info.com) – Chaque premier samedi du mois, l’association Bretagne Réunie – qui oeuvre pour la réunification de la Bretagne – organise une présence sur les ponts qui reçoit un accueil extrêmement favorable de la part des automobilistes. Pour dresser une sorte d’état des lieux de ces mobilisations qui durent depuis plusieurs années déjà, une vidéo circule depuis quelques temps déjà, réalisée à la manière d’un reportage, par Christophe Hoyet (Trigone Production)

Début Mars, à Nantes, cette action n’a toutefois pas eu les faveurs des autorités. Les militants ont ainsi reçu l’injonction des forces de l’ordre de ranger leurs banderoles et leurs drapeaux et de partir. Le motif : la présence des banderoles perturbait la circulation sur le périphérique nord…

Bretagne Réunie, revendique aujourd’hui 1700 adhérents individuels et 50.000 membres d’associations elles-mêmes adhérentes. Chaque année, une grande mobilisation est organisée à Nantes en faveur de l’unité administrative bretonne.

A l’heure actuelle, parmi les candidats à l’élection présidentielle, aucun candidat n’a évoqué la question spécifique de la réunification bretonne. Benoît Hamon juge que ça n’est pas une de ses priorités, Emmanuel Macron – même s’il a inclu Nantes en Bretagne dans un discours donné à Quimper, n’a pas proposé de réforme administrative. François Fillon n’y est pas favorable, tout comme M. Asselineau ou M. Mélenchon. Nicolas Dupont-Aignan n’a pas évoqué le sujet. Marine Le Pen, de son côté, souhaite supprimer les régions administratives même si plusieurs cadres du parti se sont prononcés pour la préservation des identités régionales.

Bien difficile, dès lors, de se faire entendre pour les militants de la réunification de la Bretagne.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. Personnelement, je suis plutôt contre ce type d’opérations sur les ponts. Il m’est déjà arrivé plusieurs fois d’en croiser, dont une fois alors qu’un véhicule était en train de me doubler, et ce dernier s’est rabattu sur moi trot tôt sans s’en rendre compte, étant en train de regarder les personnes sur le pont.
    Et croyez bien que je ne dis pas ça de manière partisane, je ne me souviens même plus de qui manifestait sur le pont ce jour-là… et je n’ai aucun avis sur cette question de réunification.
    Donc je suis totalement pour qu’ils puissent manifester, mais sur les ponts je comprends que les autorités l’interdisent, en tout cas sur cette forme. Une simple bannière, avec un message court, pourquoi pas, ça revient au même que les panneaux d’avertissements sur les autoroute.
    Mais quand il y a 10 personnes derrière avec des drapeaux ou autre, il me semble y avoir clairement un risque pour les automobilistes. Aucune cause ne me semble justifier de prendre le risque d’un accident et de causer des victimes, même si ce risque est minime.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !