Mineurs étrangers isolés : la Loire-Atlantique en première ligne face à l’arrivées de vrais-faux mineurs

Mineurs_isolé_etranger
photo d'illustration

05/06/2017 – 05h50 Nantes (Breizh-Info.com) – Alors que les associations qui assistent les migrants censurent Breizh Info en raison de sa ligne éditoriale et de sa détermination à dire la vérité sur l’immigration, la Loire-Atlantique apparaît en première ligne grâce à l’action de ces associations – proches de l’extrême-gauche internationaliste – qui alimentent la pompe aspirante de l’immigration au détriment des travailleurs français.

En effet, en 2016, 886 mineurs étrangers isolés sont arrivés en Loire-Atlantique, qui est le premier département de Métropole hors Ile-de-France pour le nombre d’arrivées, affirment nos confrères de Presse-Océan. Leur correspondant, présent à la conférence de presse où nous avons été censurés, n’a rien osé dire sur la vision à géométrie variable de la liberté d’expression et d’opinion des collectifs pro-migrants.

Sur ce nombre, très important, la moitié ont été effectivement reconnus mineurs par les tests osseux, tandis que l’autre moitié avait en réalité plus de 18 ans. Ces derniers – que le conseil général n’est pas tenu d’accueillir, mais qui devraient être logiquement expulsés vers leurs pays d’origine – ont disparu dans la nature ou sont accueillis dans des squats surpeuplés et insalubres par des « collectifs » proches de l’extrême-gauche.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Si ce sont des chances pour la France… pourquoi ne sont-ils pas une chance pour leur pays ?

    • Gwendal Pennanech

      Car leur Pays n’a pas forcément besoin d’un masse déracinée et anonyme pour exister… Pour se maintenir la France a besoin d’un citoyen sans attaches , faisant table rase du passé , ce magma est le cimetières de la conscience bretonne .

  • FrankizBreizh

    Pourquoi travailleurs « français » en Bretagne !