Roscoff. Brittany Ferries annonce un navire au GNL pour 2019

A LA UNE

La compagnie bretonne Brittany Ferries a annoncé mardi 20 juin la mise en chantier d’un nouveau navire, propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié). Ce dernier portera le nom de « Honfleur » et sera mis en service sur la ligne transmanche entre Ouistreham et Portsmouth, l’une des traversées les plus courtes mais aussi la plus fréquentée de l’armement de Roscoff. La présentation du projet a d’ailleurs eu lieu en terre normande, à Honfleur.

Un nouveau type de propulsion

Plus que l’annonce de la construction d’une nouvelle unité qui est toujours un signe de bonne santé pour une compagnie maritime, c’est davantage le mode de propulsion qui attire l’attention des observateurs. Le « Honfleur » sera ainsi le premier ferry de la flotte de la B.A.I à être doté de moteurs au GNL. Ce sont donc quatre groupes électrogènes principaux (d’une puissance totale de 28 megawatts) alimentés en gaz naturel qui viendront fournir en énergie les deux moteurs diesel électriques entraînant les hélices.

L’un des avantages de ce nouveau type de propulsion est la réduction notable des émissions de dioxyde de carbone par rapport aux moteurs diesel classiques, qui eux consomment principalement du fuel oil, une version brute et particulièrement polluante du gazole. Ainsi, un moteur fonctionnant au GNL ne rejette pas de soufre et moins de particules fines. Brittany Ferries tente donc de répondre aux nouvelles exigences réglementaires mondiales et européennes en ce qui concerne l’empreinte environnementale des navires.

Un approvisionnement en GNL via Total

À nouvelle énergie, nouveau défi. Effectivement, il va bien falloir approvisionner régulièrement le « Honfleur » en GNL. Or, le port de Ouistreham n’est doté d’aucune infrastructure en la matière à l’heure actuelle. C’est pourquoi la compagnie bretonne a opté pour une solution innovante en partenariat avec le groupe Total. Le GNL sera stocké dans des conteneurs à partir du terminal méthanier de Dunkerque qui seront ensuite acheminés par camions jusqu’à Ouistreham. Une fois sur le port, les semi-remorques embarqueront sur le navire afin d’être déchargés par un portique. Le gaz sera ensuite stocké en soutes et l’opération se renouvellera à chaque escale.

Mise en service en 2019

Brittany Ferries annonce donc l’inauguration du « Honfleur » pour le début du mois de juin 2019. La construction du navire a été confiée au chantier allemand Flensburger Schiffbau-Gesellshaft pour un devis avoisinant les 200 millions d’euros. Ce nouveau ferry est prévu pour faire embarquer 1 680 passagers qui pourront profiter des 257 cabines. Notons tout de même que l’armement de Roscoff n’a pas renouvelé sa flotte depuis 2009.

Au cours de l’année 2016, Brittany Ferries a fait voyager 2,7 millions de passagers à bord de ses navires ainsi que 900 000 voitures et 200 000 camions, comme nous l’avions rapporté ICI précédemment.

VL

Crédit photo : Wikipédia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Irlande du Nord. Les dirigeants unionistes signent une déclaration unitaire pour s’opposer au protocole

Les dirigeants des quatre principaux partis unionistes d'Irlande du Nord ont signé une déclaration réaffirmant leur opposition au Protocole...

Eric Zemmour à Alain Minc : « On arrêtera le Grand remplacement en faisant le contraire de ce que tous vos amis au pouvoir...

Eric Zemmour : « On arrêtera le Grand remplacement en faisant le contraire de ce que tous vos amis...

Articles liés