USA. Un homme poignardé car « coiffé comme un néo-nazi » ?

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

23/08/2017 – 08h00 Sheridan (Breizh-Info.com) A quand une loi pour interdire les cheveux courts ?  La presse américaine s’interroge cette semaine à savoir si un habitant du Colorado, aux Etats-Unis, n’aurait pas été poignardé cette semaine en raison de sa coupe de cheveux, assimilée à un look néo-nazi, rapporte le New York Post.

L’homme serait passé à deux doigts de la mort, simplement en raison de sa coupe de cheveux, alors qu’il explique lui même n’avoir aucune affinité avec les néo-nazis américains.

« Apparemment, je ressemble à un néo-nazi », a-t-il déclaré à The Post Saturday, tandis que son message était partagé plus de 37 000 fois sur Facebook. 

Joshua Witt, âgé de 26 ans, venait de rentrer dans le parking d’un restaurant, dans le Colorado. En ouvrant la porte de sa voiture il déclare avoir entendu : « es-tu un néo-nazi ? » avant qu’un homme l’attaque immédiatement avec le couteau. « Je me suis protégé avec mes mains, et quand j’ai été frappé avec le couteau, je suis rentré dans ma voiture, je l’ai fermée, et j’ai regardé l’homme s’enfuir (…) Il a visé ma tête. »

L’homme se confiera étonné, car il ne possède aucun tatouage ou symbole pouvant laisser à penser qu’il appartient à la mouvance supposée par son agresseur. Sur Facebook, ses amis lui ont indiqué que cela venait sans doute de sa coupe de cheveux . Joshua Witts en a conclu qu’il penserait peut être …à changer de look.

 L’agresseur court toujours, malgré que Joshua Witts ait alerté rapidement la police.

Cette police qui a confirmé avoir été alertée, et qu’elle menait l’enquête, sans pouvoir confirmer le mobile de l’agression. Elle est visiblement à la recherche d’un afro américain portant un t-shirt vert et un jean bleu et pense qu’il s’agirait plus de l’acte d’un sans domicile fixe que de celui d’un antifa.

Sur son compte facebook, il y’a quelques heures, Joshua Witt a par ailleurs déclaré qu’une certaine presse avait de mauvaises intentions dans le récit de cette histoire, expliquant qu’il ne fallait pas forcément y voir une agression à caractère raciale : « J’essaie de rétablir les faits. Mais simplement, je ne sais pas dans quel état d’esprit était mon agresseur et je ne le juge pas en raison de son affiliation ou de sa race….malheureusement, il y’aura toujours une pomme pourrie dans chaque verger ».  

Difficile dès lors de savoir quel est le caractère profond de cette agression. Une chose est néanmoins certaine :

Depuis les évènements de Charlottesvilles, les « antifascistes » sont érigés en héros par le système ; des « antifas »  qui se montrent au grand jour (sur les réseaux sociaux, dans la rue) sous des aspects qui ne sont pas ceux de la tolérance, de l’humanisme, du respect de l’autre …les violences en marge de chacune de leur manifestation ne sont d’ailleurs pas nouvelles, aux Etats-Unis, au Canada, comme en France.

Peut-on vraiment s’en étonner lorsqu’un journal comme Le Monde s’interroge à savoir si on peut légitimement « frapper un néonazi » , sans définir d’ailleurs ce qu’est un néonazi ( un adorateur d’Hitler, ou simplement un opposant à l’immigration ? La différence est immense …) ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

4 Commentaires

  1. Et quand bien même ce type serait réellement un néo-nazi, en quoi serait-il légitime de le poignarder ? Les opinions sont libres aux Etats-Unis ! CERTAINS néo-nazis commettent des actes illégaux ; ils sont condamnables (par la justice, pas par n’importe quel quidam) en raison de ces actes, pas en raison de leurs idées et encore moins en raison de leur coupe de cheveux.
    Mais au fait… CERTAINS Afro-américains commettent des actes illégaux, non ? Serait-ce une excuse pour lyncher leurs semblables ?

  2. Encore un peu et être de « type caucasien » va vous rendre suspect de sympathies néo-nazies. En France, le PIR n’en est pas très loin. Mais Sartre aurait dit que si cet afrodescendant avait réussi à tuer ce mal coiffé, il aurait supprimé en même temps un oppresseur et un opprimé.

  3. Il me semble que c’est un genre coiffure prisé par les gays _et qui n’est absolument pas mon problème_ mais une analyse approfondie serait intéressante.
    Car, on sait que tout ce qui ne se soumet pas à la pensée uniK est considéré comme d’extrême droite ce qui permet d’étendre un credo sectaire destructeur par une nov-langue appliquée dans une violence systématique et symptomatique des gauches. Un credo destructeur qui s’amplifie en se coordonnant, pour s’y confondre, aux méthodes coraniques sectaires.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Mort de George Floyd. Le verdict annulé pour cause de partialité d’un juré pro Black Lives Matter ?

Le policier Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd - à l'occasion d'un procès hors norme entouré d'une propagande quasi stalinienne...

États-Unis. Le président Joe Biden souhaiterait augmenter certains impôts

En annonçant possiblement un projet de hausse des impôts devant le Congrès dans quelques jours, le président des États-Unis Joe Biden souhaite tourner la...

Egalitarisme racial. Le ministère de l’Éducation de Virginie va supprimer les classes avancées de mathématiques…car elles manquent de diversité

Les Etats-Unis, comme globalement toute une partie de l'Occident, travaille actuellement à son suicide organisé, ne cessant de mettre le genou à terre et...

Biden, la révolution verte

A la une de ce journal, Joe Biden fait sa révolution verte. En organisant un sommet climatique avec 40 chefs d’Etat, le président américain...