Course à la présidence LR : Maël de Calan cherche à se faire oublier de l’Institut de formation politique

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

19/10/2017 – 12h30 Roscoff (Breizh-info.com) – Candidat juppéiste à la présidence LR bien qu’il n’a été guère prophète sur ses terres, Maël de Calan qui voulait jadis réformer avec Macron essaie d’améliorer son profil de « gauchiste », enfin de « progressiste » plutôt, au sein de l’UMP/LR. Or il figure dans l’annuaire de l’institut de formation politique (IFP), ce qui a tendance à brouiller le profil progressiste qu’il veut se donner – toujours plus simple à passer que celui d’un jeune aux dents longues.

L’IFP est un organisme de formation bien ancré à droite, à la fois libéral économiquement et conservateur socialement. Parmi ses intervenants, on trouve Ludovine de la Rochère ou encore Béatrice Bourges, Jean-Yves le Gallou et Yvan Blot, Philippe de Villiers ou Agnès Verdier-Molinié. Sans oublier Laurent Obertone, Elisabeth Levy, Robert Ménard, Bernard Lugan, Anne Coffinier, Laurent Dandrieu… Bref, à des années lumières du « macronisme light » de Juppé et ses camarades.

Résultat, d’après le Canard Enchaîné (18.10) « il a adressé aux dirigeants de l’Institut de Formation politique une demande discrète : il ne veut plus apparaître dans leur annuaire ». Ce qui lui permettra sûrement de dénoncer avec plus de conviction la droite « clivante et intransigeante sur la forme comme le fond » de Wauquiez dans la course à la présidence. Cependant, s’il espérait que sa démarche resterait discrète, c’est raté.

Louis Moulin

Photo : Facebook
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de...

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de...

2 Commentaires

  1. La « Droite » française est victime de ce qui s’apparente au « Syndrome de Stockolm », cette adhésion des otages aux thèses de leurs geôliers . Craintive, incapable d’arguments qui pourtant ne manquent pas pour renvoyer l’adversaire dans ses buts, elle reste sur une défensive soumise. En fait elle craint le combat politique, surtout soucieuse d’un « pas de vagues » permettant de conserver les places sans combat quitte à oublier l’intérêt de ceux qui lui font confiance. Encore que ces derniers, échaudés, soient de moins en moins nombreux. Avec la droite, c’est l’esprit de Munich à bas bruit tous les jours.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La république des cabinets de conseils s’épanouit en Bretagne aussi

Un temps, Maël de Calan s’était vu en grand homme de la droite bretonne, à la fois théoricien visionnaire et organisateur d’une future victoire...

Et si vous visitiez le chantier naval Kerenfors de Roscoff ?

Qui étaient « les Kerenfors » de Roscoff ? Combien de temps ont-ils exercé, développé et transmis leur savoir-faire ? À quel emplacement avaient-ils...

Brittany Ferries : la ligne Cork-Santander remplacée par Rosslare-Bilbao

Compte tenu des mauvais résultats du fret, la ligne de Brittany Ferries entre Cork et Santander va être remplacée par une liaison entre Rosslare...

Les Chantres orthodoxes russes de retour pour Noël à Carantec et à Roscoff.

Le chœur d'hommes "CHANTRES ORTHODOXES RUSSES" est de retour en Bretagne pour deux concerts exceptionnels à l'occasion des fêtes de Noël : Vendredi 13...