Duault (22). Et dans un hameau du Centre-Bretagne vivait une friterie belge

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

Sur une carte de Bretagne, la commune de Duault, située à quelques kilomètres de l’axe Callac > Carhaix, ne parle pas à grand monde ; mais le hameau (lieu-dit) « Le Rest », à encore moins ! Sauf que c’est dans cette commune de 350 habitants (au patrimoine intéressant et qui possède par ailleurs une école, mais aussi la fibre optique !) et plus précisément dans ce hameau que se trouve sans doute la seule et unique friterie belge du Centre Bretagne.

Une friterie ouverte par un Wallon, Martin Ducrocq, depuis le 1er juin 2016. Originaire de Namur, ce dernier est venu s’installer avec sa famille en Centre-Bretagne, où les amateurs de vide-greniers l’aperçoivent souvent avec sa caravane, du côté de Bulat Pestivien notamment (un des plus gros vide-greniers traditionnel du secteur organisé par la dynamique association anglaise du Central Britanny Journal) mais aussi à Carhaix, le midi (hormis le Lundi), sur le parking de King Jouet .

Mais désormais, une large partie de son activité se situe à son domicile, dans ce hameau au lieu dit « le Rest ». Car malgré des difficultés, administratives notamment, (le lot de tout entrepreneur en France …) et le peu d’engouement incompréhensible qu’a suscité auprès de la municipalité l’ouverture d’un nouveau commerce (quand bien même le village en manque cruellement puisqu’il ne s’agit que du deuxième commerce qui vient compléter l’offre proposée par le bar-restaurant-épicerie du village, le Ty Duaod), force est de constater aujourd’hui la réussite de cette entreprise.

Une réussite fragile certes, comme pour nombre de commerces, mais qui mérite d’être soutenue : désormais, les clients désirant découvrir fricandelle, loempia, viandelle, boulette, différents burgers, mais aussi et surtout la fameuse frite belge (cuite en double cuisson dans de la graisse de boeuf), peuvent commander à emporter, mais également déguster sur place. Le tout accompagné d’une bonne bière belge (parmi un choix varié) dans ce qui constitue une sorte de pub local, entièrement fait main par le propriétaire.

friterie

A noter que M. Ducrocq tâche, pour une bonne partie de ses produits, de se rapprocher de producteurs locaux et éthiques.

Pour découvrir cette friterie belge, ses menus, ainsi que les activités/soirées proposées, c’est ici, sur la page facebook de l’établissement.

Ne reste plus aux lecteurs qu’à venir découvrir Callac, Carnoët (et sa vallée des Saints), mais en n’oubliant pas de s’arrêter à Duault pour y découvrir sa friterie belge, avant de découvrir son château, ses chapelles, avant d’aller se rafraichir au bar du village et de repartir !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

ESCC Maen-Roch e Bro-Felger a vo anvet « kreizenn Eugénie Duval »

D'an 28 a viz even e voe digoret an ESCC Maen-Roch e Bro-Felger. Gant an departamant hag ar gevredigezh...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse...

Articles liés

Coteaux et fourchettes : toute les saveurs de la cuisine méditerranéenne

Planté au milieu d’un océan de vignes – on est au cœur des côtes du Rhône sud, au pied du village de Cairanne (Vaucluse)...

Nantes. Aux Fourneaux, un petit restaurant pour retrouver le goût des grands

Un peu caché à mi-pente de la rue Santeuil, dans le quartier Graslin, près de la désormais piétonne rue Jean-Jacques, Aux Fourneaux ne paie...

Tyrannie sanitaire. Le désespoir d’un restaurateur nantais

Charles Henri Le gaillard est à la la tête d'un restaurant idéalement placé, au cœur de Nantes. Une affaire qui marche, une table reconnue,...

Nantes : manger comme au resto pendant le confinement, c’est possible

Le nouveau confinement du à la "crise sanitaire", autrement dit cette curieuse situation où le gouvernement n'est pas capable d'empêcher les islamistes de passer...