Rennes. Les associations immigrationistes réunies contre l’enfermement des migrants

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

22/11/2017 – 08h00 Rennes (Breizh-Info.com) – Fidèles à leurs convictions idéologiques, les associations pro-migrants se réuniront le 25 novembre prochain à Rennes pour réfléchir aux moyens de simplifier l’arrivée de nouveaux immigrés en France. Autour de l’Observatoire de l’enfermement des étrangers seront réunis la Ligue des droits de l’homme (LDH) Bretagne, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), le Gisti et la Cimade. Le thème de la journée : « Les nouvelles formes de contrôle des personnes étrangères : de l’accueil à l’enfermement – Rétention, zones d’attente, assignation, hébergement spécialisé (CAO, CHUM, centre de premier accueil, centres de retour) ».

Des associations inquiètes

Si Emmanuel Macron a bien appelé à l’accueil de « réfugiés », les associations militantes immigrationnistes restent sur leurs gardes. C’est en tout cas sans doute le message qu’elles souhaitent faire passer en se réunissant le 25 novembre prochain à Rennes pour analyser la question de l’enfermement de  « migrants », c’est-à-dire de personnes entrées illégalement sur le territoire national.

La présentation de l’événement dresse le portrait d’une situation bien sombre selon ces associations : « Ces dernières années, de nouvelles méthodes de contrôle se sont développées […]. Dans le même temps, de nouvelles formes d’hébergement spécialisées ont été créées (centres d’accueil et d’orientation, centre d’hébergement d’urgence pour migrants…) [et] l’exercice d’un contrôle policier et administratif […] a tendance à s’y développer. Les personnes hébergées dans ces lieux peuvent être finalement enfermées en rétention ou expulsées. Certains centres dédiés au renvoi des personnes (volontaires et forcés) commencent par ailleurs à émerger. »

Une situation qui « suscite de légitimes inquiétudes » selon l’Observatoire de l’enfermement des étrangers.

L’application de la loi, c’est-à-dire l’expulsion des immigrés illégaux semble donc inquiéter ces associations. « J’ai envie de les rassurer, les expulsions sont extrêmement rares si on les rapporte au nombre de clandestins qui devrait avoir quitté le territoire » peste un avocat breton.

Et les faits semblent bien lui donner raison plutôt qu’aux associations immigrationnistes puisque, selon la cour des comptes, 96% des déboutés du droit d’asile restent en France.

Un colloque pour trouver des failles dans le système ?

Cette situation ne satisfait vraisemblablement pas les associations « qui estiment sans doute qu’il faudrait que 100 % des clandestins restent en France et que leurs frères et leurs cousins les rejoignent » continue cet avocat breton.

Selon les organisateurs eux-mêmes, l’un des objectifs de cet événement est d’étudier les possibles failles du système : « Ce colloque est destiné à établir un panorama de ces nouvelles formes de contrôle, des restrictions et de privation de liberté des personnes étrangères. Il s’agira de cerner leurs liens, leurs porosités, leurs logiques. »

L’emploi du terme « porosités » est assez transparent. S’il ne s’agit évidemment pas d’un appel à trouver des solutions sortant du cadre légal – ce qui rendrait de facto leur réunion attaquable juridiquement -, les militants immigrationnistes veulent clairement trouver des failles et les exploiter.

Seront présents à cette réunion : Vanessa Bernard (Cimade), David Rohi (Cimade), Caroline Maillary (Gisti), Catherine Teule (AEDH), Olivier Clochard (Migrinter), Carole Bohanne (MRAP), Paulette Gentet (Solidarités migrants), Aude Meulemeester (LDH), Robert Fourmont (CCFD).

La réunion aura lieu à la Maison des associations de Rennes le samedi 25 novembre 2017, de 9h à 17h.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral https://www.youtube.com/watch?v=KmbJi6ViJgE Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter »

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter » https://www.youtube.com/watch?v=yVN20L-2PcI Crédit...

1 COMMENTAIRE

  1. Pour information, leurs homologues nantais ; l’UNL et l’UPN (collectifs pro-migrants) ; organisent deux événements autour des « réfugiés » ce mercredi 22 novembre à Nantes. L’un sur le campus de la Censive (17h30) et l’autre à la salle Bretagne (quartier St Pasquier) à 19h00.
    Si vous souhaitez leur exprimer tout le bien que vous pensez d’eux…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Royaume-Uni. Des arrivées records de migrants en provenance de France au mois de mai [Vidéo]

À la fin de ce mois de mai 2021, les autorités du Royaume-Uni ont vu un nombre record de migrants en provenance de France...

Nantes : un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l’hôtel via l’association Aemina interpellé après une attaque à la machette

Un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l'hôtel via l’association Aemina a été interpellé après une attaque à la machette...

Danemark. Vote d’une loi permettant de « se débarrasser des migrants »

Le Danemark se réveille. Et vient de voter, à une large majorité, une proposition de loi rédigée par la gauche danoise, permettant de «...

Ceuta, Grèce, Mayotte : l’immigration extra-européenne comme arme géopolitique

Lundi 17 mai, près de 6 000 clandestins venus du Maroc ont gagné l’enclave espagnole de Ceuta, située au nord de l’Afrique. Cet afflux massif, qui présente...