31/12/2017 – 07h30 Nantes (Breizh-info.com) –Nantes continue à améliorer son offre d’épiceries fines de divers pays (portugaise, anglaise, italienne, corse – il y en a deux même, bientôt trois, espagnole, russe etc.) avec l’ouverture il y a un mois d’une épicerie grecque, Opson, située rue Copernic entre la supérette et l’extrémité du boulevard Guist’hau.

Achilleas Papadimitriou était jusque là joueur de volleyball (libéro), puis technicien et enfin manager sportif du Nantes Rezé Métropole Volley. « Mon associé est chef de cuisine en Grèce, il a travaillé dans de nombreux restaurants gastronomiques et maintenant il fait des repas gastronomiques chez les gens. Les produits que je propose dans mon épicerie, il les connaît et les utilise dans sa cuisine ». Il fait état de sa « passion pour la gastronomie grecque ; je connais des artisans là-bas et on a choisi les meilleurs produits grecs ».

Le nom Opson renvoie aux trois piliers de la nourriture de la Grèce antique : sitos, le blé, oinos, le vin, et opson – tout le reste (légumes, poisson, viandes), les viandes étant l’accompagnement le plus recherché. La boutique propose aussi une très importante offre en vins, notamment avec des cépages autochtones comme l’Assyrtiko pour les fruits de mer (AOP Santorin 39.7€ ou Retsina 19.40€), qu’on retrouve dans le vin de Santorin. Ou le vin de l’AOP Zakinthos (21.2€) pour les viandes. Pour les viandes grillées, Opson propose des vins du cépage Xinomavro, comme le vin de l’AOP Naoussa (52.2€).

On trouve aussi évidemment des classiques de la cuisine grecque, notamment des feuilles de vigne (à farcir pour 10.80€, déjà farcies pour 9.3€), de l’Ouzo (28.5€), du raki vieilli (43.5€), de la feta (17.70€/kg), du tzatziki (4,99€), du fromage au lait de brebis et de chèvre (7.90€) ou encore de la pâte de feta aux piments, du Tyrokafteri, pour les toasts (6.40€), sans oublier évidemment de l’huile d’olive, des tapenades, du miel (8.2 à 13.8€) ou encore des biscuits (3.80 à 4€). Le magasin propose aussi des savons aux saveurs traditionnelles – laits d’ânesse, olive, mastic de Chios, lave de Santorin et des baumes (10.9€). Sans oublier les loukoums – nettement plus fins que ceux qu’on peut trouver par ailleurs dans le commerce à Nantes (5.90€) ou les confitures (4,20€).

L’épicerie grecque n’entend pas s’arrêter là et va développer une activité traiteur : « nous avons en projet de vendre des plats qui seront réchauffés sur place, notamment des feuilletés et des moussakas. Ils seront confectionnés selon la recette de notre associé qui est chef de cuisine en Grèce », nous explique la vendeuse.

Y aller : 2 rue Copernic 44000 Nantes

09-87-36-59-23

Du mardi au samedi de 9h30 à 19h30

Louis-Benoît Greffe

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine