06/02/2018 –06H45 Paris (Breizh-info.com Il y a quelques journalistes de terrain qui font encore un gros travail d’investigation – y compris lorsque celles-ci les mènent à franchir les limites du « politiquement correct » à la française. C’est le cas de Bernard de la Villiardière dans son émission « enquête exclusive » diffusée sur M6 dimanche 4 février, avec pour sujet « l’Afrique du sud au bord du chaos ».

Un reportage qui montre les « joies » d’un pays artificiel et multiculturel – dans lequel les blancs sont clairement menacés aujourd’hui.

Présentation de l’émission :

Réputée pour ses paysages grandioses, ses plages magnifiques et ses réserves animalières, l’Afrique du Sud a une face plus sombre. Derrière la carte postale, deux communautés (blanche et noire) ne cessent de se déchirer.

Malgré l’abolition de l’apartheid, en 1991, et l’espoir d’une réconciliation, les tensions raciales se sont envenimées ces dernières années. Et aujourd’hui, les rapports de forces semblent s’inverser. En imposant des quotas de noirs dans les entreprises, l’État a créé la génération des « black diamonds », des noirs fiers de leur réussite, et a privé de travail des milliers de blancs. De nombreux leaders politiques noirs exigent l’expropriation des blancs, longtemps accusés de s’accaparer les terres, et appellent à la revanche du peuple noir. Les attaques dans les fermes se multiplient, et les morts s’accumulent (72 fermiers blancs tués en 2017). Résultat, une partie de la communauté afrikaner se barricade dans des villes 100% blanches, qui ont leur propre monnaie, leur drapeau, leurs magasins, leurs écoles… Pendant qu’une autre partie, sans emploi et avec de faibles ressources, survit désormais dans des bidonvilles (les townships), peuplés jusque-là par les communautés noire et métisse. 80 bidonvilles, de Blancs exclusivement, sont ainsi sortis de terre depuis 2000.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 Commentaires

  1. Une seule solution :
    1) Organiser le « white flight » des afrikaners à destination de l’Europe (tout en organisant la rémigration des populations afro-maghrébines vers leur continent d’origine).
    2) Détruire toutes les infrastructures construites par les blancs.
    3) Laisser les autochtones à leur nation « arc en ciel ».

    • Ce serait l’idéal mais je ne crois pas que vos dirigeants ont envie de voir débarquer des blancs sur votre sol comme ils vous l’ont démontré avec les Pieds Noirs et les Français de Tunisie et du Maroc. Vous avez les mêmes traîtres que les nôtres. Moi même je ne suis pas sûr de vouloir revoir certains de mes compatriotes installés chez vous…

  2. Encore une démonstration de l’inanité d’un prétendu  » vivre-ensemble  » pacifique avec des peuplades aux mœurs et cultures si différentes ( et encore la religion de pets et d’amour n’y a pas mis son grain de sel )
    Cela renforce l’évidence que ces sociétés multiraciales ne peuvent engendrer que de la violence , comme c’est le cas au Brésil ou aux Etats Unis .

  3. Mutans mutandis, les causes comparables produisant des effets similaires, ce sera bientôt, si ce n’est déjà, la même chose ici!

  4. Le pire est que M6 reçoit des francs Suisse de la part de la SSR-RTS payé avec la redevance annuelle, et ces fumiers nous refuse de la voir sur youtube.

Comments are closed.