La saga des règlements de comptes entre bandes à coups de fusil à Nantes continue. Deux semaines après une fusillade à Malakoff (1 blessé) et quatre jours après des tirs au Breil (un autre blessé), ce sont trois jeunes adultes du quartier de Bellevue qui ont été blessés par des plombs. Cette fois le tireur était dans une voiture.

Vers 23h20 le 14 mai place Mendès France, des jeunes discutaient comme c’est le cas tous les soirs. Plusieurs détonations – deux au moins – ont retenti. Trois jeunes de 24, 25 et 19 ans ont été touchés par des plombs. Les deux premiers ont été pris en charge dans un hall voisin par les pompiers, le troisième est allé à l’hôpital lui-même, ils n’étaient que légèrement blessés.

Plus coopératifs avec la police judiciaire que dans bien d’autres affaires similaires, les jeunes ont expliqué avoir été visés par des tireurs embusqués dans une Audi de couleur grise. Ils ont quitté les lieux avec leur véhicule peu après les détonations. Un rapprochement a d’ores et déjà été fait avec la fusillade du Breil le 10 mai – le jeune qui y a été blessé l’a aussi été par une gerbe de plombs , même s’il est trop tôt pour savoir si les deux affaires sont liées.

Sur cette même place Mendès France a déjà eu lieu le 9 mars 2015 une rixe entre individus de Malakoff et de Bellevue. Plusieurs individus nés entre 1991 et 1996 avaient été interpellés après la bagarre. Plus haut, boulevard Churchill, le 28 février 2017 un groupe de jeunes installé devant une boulangerie a été la cible de tirs depuis une voiture qui passait. Il n’y avait pas eu de blessés mais la vitrine du commerce avait été détruite.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine