Pour 64 % des Américains, la mise en minorité ethnique des Blancs est positive

A LA UNE

C’est une étude publiée le 17 juillet qui nous l’apprend : 64 % des Américains considéreraient que le passage des Blancs sous la barre des 50 % de la population américaine globale serait positif. Une proportion qui monte à 85 % chez les Démocrates et à 43 % chez les Républicains.

Horizon 2043

C’est une question simple à laquelle ont du répondre les participants à un grand sondage : « Comme vous le savez peut-être, les projections des services de recensement américains montrent que, en 2043, les Afro-américains, les Hispaniques, les Asiatiques et les autres groupes ethniques et raciaux formeront, ensemble, la majorité de la population. Considérez-vous que l’impact d’un tel changement sera principalement positif ou négatif ? »
Et à question limpide, réponse limpide.

Pour 64 % des Américains, cette mise en minorité ethnique serait donc positive. Politiquement, plus de 8 personnes sur 10 se déclarant proches des Démocrates (85 %) considèrent le Grand Remplacement américain est une chose positive. Chez les Républicains, la proportion baisse significativement mais reste très élevée puisque 43 % des répondants considèrent cette mise en minorité ethnique serait favorable. Chez les Républicains, 50 % des répondants considèrent que ces changements démographiques auront un impact négatif sur la société américaine.

Fractures ethnico-religieuses

Les réponses à cette question sont évidemment très différentes selon les origines ethniques des personnes ayant répondu.

Les Hispaniques (78 %) et les Afro-américains (78 %) sont ainsi largement plus favorables à cette mise en minorité ethnique que les Blancs (56 %).

Un fossé qui est aussi éducatif puisque, parmi les Blancs, 69 % des Américains d’origine européenne avec un équivalent Master considèrent que ces changement démographiques en cours sont majoritairement positifs.
Chez les Blancs sans équivalent Master, les résultats sont plus partagés puisque la proportion favorable à ces changements descend à 50 %.

Parmi les groupes religieux, les Evangélistes blancs sont clairement un cas unique puisque 52 % d’entre eux considèrent que ce changement démographique représente un développement négatif pour les Etats-Unis alors que seulement 39 % des Protestants, 32 % des Catholiques et 23 % des Athées pensent ainsi.

Des résultats globalement étonnants qui sont significativement différents de ceux récoltés en Europe. En 2016, une étude du Pew Research Center mettait ainsi en exergue le faible appétit des Européens pour l’immigration et la diversité, contrairement aux Américains. En France, par exemple, seuls 26 % des personnes interrogées considéraient que la diversité ethnique et culturelle était positive. Bien loin des 64 % américains.

Crédit photo : Domaine public, via PixaBay
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Donnez votre or pour la cause !

Pourquoi donner son argent aux associations militantes, et comment réunir la somme maximale ? Pourquoi ? Tout l’argent que vous n’aurez...

Association des élus socialistes « Vivre à Brest » : la chambre régionale des comptes révèle les détails de l’affaire

La chambre régionale des comptes tire sur une ambulance : elle vient de publier un rapport sur Vivre à Brest,...

Articles liés