Nantes. Projections à la maison d’arrêt : trois jeunes délinquants arrêtés

En mai dernier, trois couteaux avaient été lancés par-dessus les murs de la maison d’arrêt de Nantes aux détenus en cours de promenade. Peu après, cinq jeunes délinquants de 17 à 22 ans en train de faire des colis pour les lancer ont été interpellés en flagrant délit. L’un d’eux avait déjà été condamné pour les mêmes faits par le passé… à un mois avec sursis.

Suite à une recrudescence de nouvelles projections, la police est revenue planquer – elles se font presque toujours depuis le même pas de tir – et a arrêté cette fois trois autres personnes le 28 juillet vers 17h30. Agés de 17 à 19 ans et déjà connus des forces de l’ordre, ceux-ci avaient sur eux de précieux colis : portables et résine de cannabis dans des colis renforcés de scotch et de mousse pour atterrir en douceur et être récupérés rapidement.

« Les projections il y en a tous les jours, mais ça s’aggrave le week-end », relève un surveillant pénitentiaire. « Ce sont souvent des jeunes, voire très jeunes qui ont leurs colis préparés d’avance. Généralement, c’est de la viande, du shit, des portables, des clés USB, parfois de l’alcool, tout ce qui a cours à l’intérieur de la prison et est recherché. Ils lancent de façon à ce que ça tombe dans les cours de promenade et que les détenus les remontent, une grosse partie tombe dans le chemin de ronde, mais quand tu trouves un couteau voire plusieurs, tu te demande ce que les détenus ont pu récupérer… ce n’est pas rassurant ».

LM

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS