Avec 3 défaites en 3 matchs, à quelle saison peut-on s’attendre du côté de l’En Avant de Guingamp ?

A LA UNE

Dans la jungle qu’est devenue la période du mercato, l’En Avant s’en est plutôt bien sorti avec un effectif quasiment inchangé.  Comme départ important, nous noterons juste ceux de Clément Grenier, parti chez le voisin rennais, et de Jimmy Briand, qui dans un premier temps se dirigeait vers l’Impact Montréal pour finalement prendre la direction de Bordeaux.

Embed from Getty Images

Les deux têtes de gondoles du recrutement guingampais sont Nolan Roux et Ronny Rodelin. Nolan Roux représente le bon coup des dirigeants bretons. Auteur d’une saison remarquable l’an passé (15 buts 1 passe décisive), Nolan Roux arrive libre du FC Metz. Il remplace numériquement Jimmy Briand. L’arrivée de Ronny Rodelin en provenance de Caen pour environ 5 millions d’euros vient compenser le départ de Clément Grenier. Car même si ces deux joueurs ont un profil complètement différent, Ronny Rodelin est un joueur assez créatif sur le terrain comme Clément Grenier.

Sur le papier, Guingamp pouvait aborder la saison d’une manière plus sereine que la saison passée. Mais comme tout ne se passe pas comme prévu dans le football, cette saison a plutôt mal commencé. Avec 3 défaites en 3 matchs, comment va réagir l’équipe d’Antoine Kombouaré ?

Les débuts de saison catastrophique, Guingamp connaît.  En 13 ans au sein de l’élite du football français, ce n’est que la troisième fois que l’EAG n’a pas débloqué son compteur après 3 journées. Premier épisode, la saison 2003-2004. Une saison qui avait mal fini, une relégation pour les hommes de Bertrand Marchand, un épisode à oublier. Le deuxième épisode n’est pas si lointain, en 2015, pour le dernier tour de Jocelyn Gourvennec, c’était 3 défaites en 3 matchs avec 0 but inscrit. Ce quatrième match face à Marseille lancera la saison guingampaise. Cette victoire donnera naissance à une série d’invincibilité de 9 matchs, et, finalement, l’EAG finira à la 16ème place du championnat, synonyme de maintien. 

Depuis l’arrivée d’Antoine Kombouaré, ces débuts de saisons manqués n’étaient plus que des mauvais souvenirs. Maintenant que les vieux démons refont surface, chaque match est important dans la course au maintien. La réception de Toulouse ce week-end apparaît déjà comme un tournant pour la suite de l’exercice. Ce qui est plutôt rassurant c’est que l’En Avant possède les armes pour s’en sortir. L’entraîneur Kanak souhaite que son équipe reste solidaire et soudée. Pour lui, il n’y a pas lieu à s’inquiéter. 

C’est plutôt l’incompréhension qui règne au club depuis le début du championnat. Le match de ce week-end est l’occasion pour les Bretons de remonter un peu la pente. Tandis que certains sites de pronostics voient Guingamp s’imposer face aux Toulousains samedi, SOSpronostics mise quant à lui  sur un nul, avec une cote loin d’être inintéressante.  Voir la page pronostic foot du site.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés