Le président de Solidarité Kosovo interdit de séjour… au Kosovo

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

Arnaud Gouillon, président et fondateur de l’association humanitaire « Solidarité Kosovo », vient d’être interdit de séjour au Kosovo. Cette sanction met en évidence l’intensification du harcèlement et des manœuvres d’intimidation visant la communauté serbe du Kosovo-Métochie à qui l’ONG française vient en aide depuis quatorze ans en partenariat avec l’Église orthodoxe locale.

Une mesure arbitraire et injustifiée

Ce matin, le 10 septembre, Arnaud Gouillon se rendait au Kosovo dans le cadre d’un séjour humanitaire lorsque des policiers albanais l’ont arrêté à un poste de contrôle. L’empêchant de poursuivre son trajet, les représentants des services albanais lui ont notifié qu’il était sous le coup d’une interdiction de séjour sur le territoire du Kosovo. Ce qui l’empêche de fait d’y exercer son métier de directeur d’association humanitaire.

L’ONG Solidarité Kosovo dénonce une procédure abusive. Aucune information sur la base légale, les critères retenus et le processus qui ont conduit à la prise de cette décision n’est connue. Cette mesure est totalement arbitraire et injustifiée, surtout en l’absence de clarification ultérieure et de transparence.

Un acte d’hostilité envers les Serbes du Kosovo-Métochie

Dans un communiqué adressé à la presse « Solidarité Kosovo s’indigne de cette sanction aux ressorts politiques. Car si l’interdiction de séjour au Kosovo n’alternera pas l’engagement solidaire d’Arnaud Gouillon envers la communauté serbe du Kosovo-Métochie, elle impactera en revanche d’une manière fatale sur l’avenir de l’association. En empêchant Solidarité Kosovo d’exercer son activité humanitaire au Kosovo, c’est davantage la minorité serbe qui en sera la première victime politique. Il s’agit donc clairement un acte d’hostilité envers Solidarité Kosovo et les Serbes du Kosovo. »

Et l’association de poser des questions :

L’exclusion n’étant pas une condition favorable au dialogue avec les Serbes, les représentants albanais signent un nouvel acte d’escalade dont les motivations interrogent.
Cette mesure est-elle une preuve de l’efficacité de l’action humanitaire de Solidarité Kosovo dans les enclaves serbes du Kosovo ?
Cette mesure est-elle une mise à distance de témoignages possédant une large portée sur la condition des minorités au Kosovo ?
Cette mesure est-elle une provocation spectaculaire visant à attiser les relations Belgrade -Pristina déjà bien boiteuses ? 

L’ONG « Solidarité Kosovo » demande par ailleurs solennellement aux autorités de Pristina de revenir sur cette décision qui va priver les Serbes du Kosovo d’une aide humanitaire vitale.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

Articles liés

La Hongrie estime que les pays des Balkans ne pourront être admis dans l’UE sans l’adhésion préalable de la Serbie

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui a rencontré le président serbe Aleksandar Vučić à Belgrade jeudi, a déclaré à Bruxelles qu'elle devait savoir...

Kosovo. Le monastère de Decani parmi les sept sites les plus menacés d’Europe

Le 8 avril, l’association Europa Nostra publiait une liste des « sept monuments et sites les plus menacés » d’Europe en 2021. Parmi eux, le monastère serbe orthodoxe...

Emsaverien ar montenegreg a-enep ar gouarnamant

Daoust hag eo montenegreg ur yezh disheñvel diouzh ar serbeg-kroateg ? Amañ emañ an dalc'h. Ar pezh zo, montenegriz kar-o-vro a glask goveliañ ur standard montenegreg...

Europe. L’UE et les États-Unis indifférents aux menaces de fusion entre l’Albanie et le Kosovo

Le chef de l’opposition du Kosovo et vainqueur des dernières élections, Albin Kurti, a déclaré que si un référendum était organisé sur l’adhésion de...