Angleterre. Tommy Robinson : « Ils me veulent en prison pour Noël » [Vidéo]

A LA UNE

Tommy Robinson, ancien leader de l’EDL (English Defense League) était convoqué le 27 septembre devant la Haute Cour Criminelle britannique pour répondre à une accusation d’outrage. L’audience a été ajournée.

L’automne mouvementé de Tommy Robinson

Désormais journaliste, Tommy Robinson est toujours aux prises avec la justice britannique. Il fut libéré sous caution le 1er août dernier suite à l’annulation de la décision rendue par le tribunal de la Couronne de Leeds en mai 2018. Un tribunal qui l’avait condamné à une peine de 13 mois de prison. Jeudi 27 septembre, il s’est donc rendu à Old Bailey, où siège à Londres la Haute Cour Criminelle britannique.

Pour soutenir Tommy Robinson, nombres de ses partisans s’étaient déplacés devant Old Bailey. Des opposants étaient aussi présents. Âgé de 35 ans, Tommy Robinson est accusé d’outrage au tribunal pour avoir filmé des personnes lors d’un procès criminel et diffusé les images sur les réseaux sociaux.

Toutefois, l’audience a été ajournée au mois d’octobre. Un report qui a fait réagir Tommy Robinson puisque ce dernier a alors déclaré : « Je crois qu’ils [NDLR : les autorités britanniques] me veulent en prison pour Noël ».

Tommy Robinson et l’enfer de la prison

Du côté de la justice, le greffier de Londres, le juge Nicholas Hilliard QC, a invité les avocats à présenter des observations écrites pour savoir s’il doit y avoir une audience de fond et comment elle devrait se dérouler.

Ainsi, Tommy Robinson a vu sa liberté sous caution prolongée à l’issue de la journée. Une liberté saluée comme une petite victoire par les soutiens de Tommy Robinson compte tenu de l’hostilité qui règne à son égard dans les prisons britanniques. Des prisons où les gangs extra-européens, notamment pakistanais, sont légions.

Ses soutiens ont d’ores et déjà promis à Tommy Robinson qu’ils seront présents lors de la prochaine audience. Au cours de sa prise de parole à la sortie de la Cour, l’ancien leader de l’EDL a déclaré qu’il était poursuivi en tant que « prisonnier politique » avant de rajouter : « C’est une honte pour la justice britannique ».

Tommy Robinson ne plaidera pas coupable

De plus, Tommy Robinson a évoqué le cas de trois autres journalistes qui avaient enfreint la même loi que lui concernant la prise d’images pendant une affaire en cours. Toutefois, lui seul a été poursuivi « pour être Tommy Robinson ».

Quant à sa stratégie de défense lors d’un nouveau passage devant la Haute Cour Criminelle, Tommy Robinson a dit qu’il refuserait de plaider coupable, au risque d’aggraver son cas. « Si je ne le fais pas – ce que je ne vais pas faire – alors j’irai en prison… Je vais m’en tenir à mes convictions ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés