Au Télégramme, on fait dans le confraternel. Pas un article, pas un écho, pas une ligne sur les problèmes internes que connaît le grand frère Ouest-France suite au projet de réorganisation des rédactions. Il est vrai que le quotidien de Chantepie prévoyant de baisser la voilure dans le Finistère – moins de journalistes – la direction du Télégramme (famille Coudurier) ne peut que remercier celle de Ouest-France.

Pourtant Le Télégramme possède les outils nécessaires pour traiter la matière rennaise. Grâce à son magazine Le Mensuel de Rennes il y dispose d’une équipe rédactionnelle. Lorsqu’un dossier est jugé « chaud », on n’hésite pas à publier un papier de « rappel » dans le quotidien. C’est ce qui s’est passé en septembre lorsque le magazine a consacré quinze pages au couple Florian Bachelier – Carole Gandon. Le premier est député de Rennes – Saint-Jacques-de-la-Lande et premier questeur de l’Assemblée nationale. La seconde est référente de LREM pour l’Ille-et-Vilaine et probablement tête de liste des marcheurs aux prochaines élections municipales à Rennes. On eut donc droit à un bel article dans le Télégramme (« Rennes. Le couple choc d’En Marche »).

Installé à Rennes, ce dernier connaît de ce fait les tenants et les aboutissants du dossier. Les délégués syndicaux des journalistes n’ont rien à lui cacher… Des cadres de la maison peuvent lui faire des confidences… Les conditions sont donc réunies pour publier dans  Le Télégramme des articles intéressants. Mais on veut bien admettre que la direction de Morlaix a fait passer la consigne : ne rien faire qui puisse chagriner les confrères de Chantepie…

Il parait que le pluralisme de la presse permet au lecteur d’y trouver son compte en le faisant bénéficier de plusieurs sources d’information. En Bretagne, avec le duo Ouest-France – Le Télégramme, il n’est pas certain que ce soit exact.

A nos lecteurs. S’il s’avère qu’une brève ou un article consacré à l’affaire Ouest-France ait été publié dans le Télégramme – tout en échappant à notre vigilance -, nous prions nos lecteurs de bien vouloir nous l’indiquer afin de pouvoir rectifier cet article qui mériterait alors d’être qualifié d’allégations mensongères.

B. M.

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine