Brest : Valorisation des bioressources marines. Le programme Iodysséus est lancé

A LA UNE

Le programme Iodysséus dédié à la connaissance et à la valorisation des bioressources marines vient d’être officiellement lancé hier sur la Sea Tech Week à Brest. 

A l’initiative du navigateur brestois Eric Defert, le programme Iodysséus entend franchir un pas décisif : il s’agit cette fois de passer à l’action en se mettant – concrètement – au service de la recherche scientifique sur l’Océan. « Notre avenir se joue, aussi, sur le plus vaste écosystème continu de la planète et pourtant le plus méconnu. Face à l’urgence   climatique, une course est lancée : Iodysséus s’engage dans ce challenge hors norme.» explique le skipper.

Eric_defert_gp_guyader

Iodysséus se propose comme un nouvel outil, issu de la compétition océanique à la voile, au service de la recherche interdisciplinaire sur les interactions entre l’Océan et l’atmosphère à travers une microbiologie aux macros impacts pour la biosphère globale.
C’est un multicoque rapide (moyennes entre 15 et 28 nœuds) doté d’un full-set de bio-capteurs multispectraux (air et eau) et géré par un équipage expert. Sa spécificité, ses performances, ses capacités évolutives, le qualifient spécialement pour intervenir, in situ à la source, dans un champ d’investigations inaccessible ou peu accessible aux moyens océanographiques déployés aujourd’hui : celui de la dissémination aérienne du plancton et de son biome, habituellement dans des conditions de mer agitée (équivalent force 7 à 8).

L’idée fondamentale : mieux connaître le fonctionnement et l’incidence du plancton capté dans l’air, au-dessus de la mer.

Comprendre les écosystèmes

Au sein du processus qui a vu naître la vie, dans l’Océan voilà quatre milliards d’années, le plancton joue un rôle primordial, celui de producteur d’oxygène – avant les plantes terrestres –, et de pompe à CO2. Il est et demeure une composante-clé du climat global de la planète. Cependant, en 2018, cette composante biologique, essentielle, n’est toujours pas paramétrée dans les équations dont on tire les scénarios d’un changement climatique.

Comprendre les écosystèmes planctoniques, leur structure, leur dynamique, en pondérer les interactions, les intégrer dans ces paramètres qui vont conditionner bientôt nos modes de vie, tout cela représente un défi majeur pour la communauté scientifique.

plancton by Breizh Info on Scribd

Vers une croissance bleue durable ?

A son échelle et pour sa part spécifique, Iodysséus entend contribuer à répondre à ce défi scientifique majeur tout comme à une promesse d’espoir : l’essor d’une économie « bleue », bio-inspirée par les ressources inédites que recèlent ces écosystèmes planctoniques. A cet égard, Iodysséus associe, dans un même et unique projet, science fondamentale et appliquée, dans notre modèle, recherche et valorisation économique se complètent et se soutiennent.

De manière significative, les premiers mécènes et partenaires viennent ainsi du monde des biotechonologies de pointe dans leurs domaines respectifs. Il s’agit de Codif Technologie Naturelle, Polymaris Biotechnology et Phytomer, pionnier de la bio ressource marine en matière de cosmétique et de bien-être.

En effet, ces prélèvements réalisés par le navire pourraient entrainer la découverte de nouvelles molécules, qui intéressent potentiellement fortement ces entreprises.

Plus d’informations ici 

Crédit photos : DR et © Grand Large Emotion (DR)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés