La justice s’intéresse à l’ancien maire socialiste de Thouaré-sur-Loire

A LA UNE

Commune de la banlieue est de Nantes, Thouaré-sur-Loire s’est offert en 2011 un nouvel hôtel de ville. L’opération avait tout de suite soulevé des interrogations. D’une part, la formule du partenariat public-privé (PPP) choisie par la municipalité socialiste ne paraissait pas à l’avantage de la commune. D’autre part, les conditions d’attribution du contrat à Loire Océan Développement (LOD), société publique locale contrôlée par des collectivités socialistes, semblaient suspectes.

En 2014, la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a contrôlé les comptes de la commune. Elle a publié un rapport d’observations définitives très critique sur les choix de Bernard Chesneau, maire de Thouaré à l’époque du PPP. Breizh-info en avait rendu compte à l’époque. Le PPP avait imposé à la commune un surcoût de 1,8 million d’euros. Et la désignation de LOD était, écrivions-nous à l’époque, « un choix clairement irrégulier qui aurait pu s’achever devant les tribunaux si l’on n’avait pas été entre gens de bonne compagnie ». En effet, le contrat attribué à LOD l’avait été au détriment d’une autre société immobilière proche des élus socialistes !

Mais la justice, elle, ne pouvait ignorer les constats de la chambre régionale des comptes. Une instruction a été ouverte sur un soupçon de favoritisme. Bernard Chesneau, déjà battu à plate couture aux dernières élections municipales, est à présent rattrapé par l’affaire. Il a passé plusieurs heures en garde à vue cette semaine, ainsi que son ancien adjoint au finances et des responsables de LOD. Peut-être était-il conscient de ce qui l’attendait : après avoir relayé les campagnes socialistes lors des élections de 2017, son compte Twitter est muet depuis plusieurs mois.

Du temps de Jean-Marc Ayrault, Bernard Chesneau était vice-président du conseil communautaire de Nantes Métropole, où il était chargé de l’habitat. Quand à LOD, cette société présidée par Pascal Pras, actuel vice-président de Nantes Métropole chargé de l’urbanisme, aura sûrement à cœur de réexaminer ses dossiers pour s’assurer qu’aucun d’eux ne risquerait d’encourir les mêmes reproches que le contrat passé avec Thouaré-sur-Loire.

Crédit photo : [cc] Pymouss44 via Wikimedia
[cc] Breizh-info.com, 2018, Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés