Gilets jaunes, bonnets rouges : le piège

A LA UNE

Plus de 1000 véhicules brûlés dont au moins 250 en région parisienne, c’est le triste bilan officiel de la dernière nuit de la Saint Sylvestre…  165 voitures brûlées samedi 1er décembre 2018 à l’occasion de la manifestation des Gilets jaunes à Paris… Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais qui sont les casseurs et que sont-ils devenus ?

Dans le premier cas ce sont les racailles de banlieue et des grandes villes ; peu arrêtés et relâchés immédiatement après promesse de ne plus recommencer…

Dans le deuxième cas les profils sont légèrement différents :

  • Des casseurs d’extrême gauche habitués des ZAD, des Black blocks etc… habitués aussi à ne pas être pris …
  • Des gilets jaunes excédés par la surdité du pouvoir, peu habitués des manifestations et se faisant facilement prendre.
  • Des racailles de banlieue (cf supra)

On nous parle aussi de militants d’extrême droite mais ceux-ci n’ont pas l’habitude de piller et de détruire les biens de particuliers…

A remarquer d’ailleurs que la justice trouve le moyen de tripler le nombre de permanences subitement…

De qui se moque-t-on ?  Et les chaînes de TV de montrer les images, alléchées par la destruction et oubliant de montrer les manifestants pacifiques … Les mêmes moralisant et essayant de montrer au bon peuple que vraiment les Gilets jaunes ce n’est pas bien… A noter aussi que ces journalistes germanopratins sont vraiment trop parisiens … Quid des images de ce qu’ils appellent encore « La province » ou encore mieux « les territoires » ? Et s’indignent–t-ils autant lors des feux de joie de la nouvelle année ? A remarquer qu’il est plus difficile pour eux d’aller en banlieue, comme aussi pour les CRS…

Bref deux poids deux mesures et le bon peuple va condamner les fauteurs de trouble donc bien évidemment les Gilets jaunes, alliance de l’info et du pouvoir pour que surtout rien ne bouge … Et attendons les prochaines élections…

Je condamne les pillages et les destructions et je les ai toujours condamnés, mais qui a encouragé les violents en supprimant un aéroport, que le peuple avait approuvé, en cédant aux zadistes dont les pratiques sont plus que douteuses ?

Dans mes premières interventions en faveur des Gilets jaunes j’ai toujours dit que la voie de la manifestation à Paris était un piège  et qu’elle entraînerait des casses qui seraient reprochées aux manifestants.

Mes conseils seront toujours les mêmes : continuer le mouvement de manière pacifique, en visant les lieux symboliques tels que les préfectures et les centres des impôts ; exiger des cahiers de doléances dans les mairies afin que le peuple citoyen, les électeurs, puissent s’exprimer individuellement.

Le mouvement na pas besoin de « représentants » plus ou moins désignés (par qui ? comment ?) mais les citoyens doivent pouvoir s’exprimer par le biais de cahiers de doléances et de référendums.

A l’heure du 2.0 les citoyens doivent pouvoir se gérer eux-mêmes non pas par le biais d’assemblées « citoyennes » ou seules les fortes gueules et les manipulateurs s’exprimeront (exemple de la fausse démocratie que sont les A.G.) mais par le vote direct lors de référendums réguliers.

  • Suppression de la soi-disant « démocratie » représentative, mise en place d’une démocratie directe.
  • Régionalisation, les régions étant désormais les seules bénéficiaires des impôts avec les communes, l’état recevant des contributions des régions.
  • Subsidiarité et fédéralisme : choix des échelons pertinents pour les décisions.
  • Réforme de la justice en élisant un certains nombre de juge révocables et en introduisant une responsabilité des juges devant le peuple.

Dans un premier temps deux revendications et seulement deux :

  • Annulation des augmentations de taxes prévues au premier janvier.
  • États généraux programmés d’ici 3 à 6 mois sur la base des doléances exprimées dans les cahiers ouverts dès à présent dans les mairies.

Eric ABGRAAL

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Affaire Steve à Nantes : qui a violé le secret de l’instruction ?

Le DJ qui avait mis le feu aux poudres en provoquant les policiers au cours de la nuit de...

Présidentielle 2022. Suivez en direct l’annonce de la candidature d’Eric Zemmour en vidéo

Suivez en direct l'annonce de la candidature d'Eric Zemmour en vidéo. Début du live à partir de 12h00 ce...

Articles liés