Nantes. L’escalier des 50 Otages aux couleurs LGBT repeint en tricolore

A LA UNE

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Et rebelote. Repeint une troisième fois le 17 novembre après deux essais – d’abord avec de la peinture, puis du goudron – les marches de l’escalier des 50 Otages, entre Bretagne (ligne 3) et le cours des Cinquante Otages, ont été à nouveau repeintes, cette fois en bleu, blanc et rouge. La peinture a été enlevée par les services de la mairie – tout un symbole – mais les marches demeurent souillées. Elles pourraient, cette fois-ci, ne pas être repeintes.

Ce qui est devenu un symbole du militantisme sociétal débridé de Johanna Rolland – puisque plutôt que de lutter contre les agressions homophobes qui se multiplient, elle préfère repeindre un escalier, en l’imposant d’ailleurs aux Nantais qui n’avaient rien demandé – pourrait en effet ne pas être repeint à nouveau. L’association NOSIG qui gère le centre LGBT de Nantes pense en effet à faire de la vidéoprojection, qui ne serait visible que de nuit.

Dans la mesure où la municipalité avait déjà offert la peinture pour l’escalier – repeint en blanc une première fois en juin dernier, puis goudronné de nouveau en septembre à peine deux jours après avoir été repeint, il serait étonnant que la mairie ne paie pas cette fois l’installation d’une vidéo-projection. En pleine révolte des Gilets jaunes, cette dépense publique très communautariste, au détriment des Nantais qui ont le plus besoin de l’action publique alors que l’hiver est là, apparait très symbolique. La bobocratie qui règne encore dans les grandes métropoles n’est pas morte…

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Finistère : les élus de l’agglomération quimpéroise capitulent face à Amazon

Une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui", ce jeudi soir, au projet d'implantation de la plateforme...

Bistro Libertés. Sébastien Meurant (LR) dans l’arène face à Jean Messiha (RN)

L'invité de Bistro Libertés, Sébastien Meurant, est un dirigeant des Républicains qui se revendique de la droite de conviction....

Macron, la psychose covid

Au sommaire de ce journal : gouverner par la peur. https://www.youtube.com/watch?v=FHCuerRAQKY Avec les annonces de fermetures d’établissements restaurants et bars notamment et la menace de reconfinement,...

Urgence climatique. Des écologistes antinucléaires font volte-face en Allemagne

En voilà un article particulièrement intéressant, signé de la rédaction du journal Economie Matin. Ce dernier évoque deux figures du mouvement anti nucléaire en...

Algues vertes en Bretagne. Une nouvelle alerte « contre le déni des autorités sanitaires devant le danger de l’hydrogène sulfuré dans les sédiments sableux...

L'association Sauvegarde du Trégor, dirigée par Yves-Marie Le Lay, vient d'adresser une mise en garde à l'Agence Régionale de Santé Bretagne. Il s'agit d'une...

Autonomie médicale et système immunitaire (entretien avec Soazig Baumann)

Soazig Baumann, praticienne en médecine libre et thérapeute en soins manuels, nous présente sa conception des médecines naturelles, fondée sur l'expérience et l'idéal d'autonomie...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -