AIRe : une association pour rendre possible la modification d’un véhicule thermique en électrique en France…

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

Les sociétés Brouzils Auto, Carwatt, Ian Motion et Retrofuture viennent de créer l’Association loi 1901 des Acteurs de l’Industrie du Rétrofit électrique (AIRe). Cette association s’est fixé deux objectifs :

– Faire connaître auprès des autorités publiques, du monde économique et du grand public les intérêts multiples de la transformation des véhicules thermiques en électrique ;

– Agir pour adapter la réglementation et faciliter enfin les démarches administratives permettant le développement de cette activité.

« Alors que plus de 22 pays à travers le monde, dont nos principaux voisins européens, favorisent la transformation d’un véhicule thermique, essence ou diesel, vers l’électrique (appelée rétrofit), la législation en France ne l’autorise pas. Elle y met tellement d’obstacles qu’elle interdit de fait le développement de cette filière (PME, industriels et les créations d’emplois associés), qu’elle laisse à nos voisins.» expliquent les initiateurs.

« Le rétrofit électrique répond à des enjeux majeurs du développement durable : le bannissement inéluctable de l’essence pour l’électrique, et l’inscription du projet dans une dynamique d’économie circulaire afin de ne pas détruire, mais réhabiliter des véhicules en parfait état de rouler… Voitures, bus, motos, camions, voire bateaux, récents ou anciens… C’est une vraie solution de mobilité propre pour les français !»

Les membres d’AIRe plaident pour que la loi rende possibles les modifications des véhicules thermiques en électriques dans un cadre de professionnalisme et de sécurité optimum. A l’instar de ce qui se passe dans les autres pays, créer une filière française du rétrofit permettrait de donner de l’activité à de nombreux garagistes présents sur tout notre territoire et de proposer une nouvelle solution de mobilité durable à des milliers de français qui, pour certains, auront des difficultés à se déplacer du fait des restrictions de circulation des véhicules thermiques, diesel ou essence, dans le cadre des «  Zones à Faibles Émissions  » (ZFE) ou tout simplement du coût du carburant.

Pour le moment, ce procédé, même s’il était validé, ne pourrait de toute façon pas être généralisé. Nul ne sait par ailleurs, si tout le monde passait à ce mode de consommation, comment il serait possible d’avoir l »électricité nécessaire. Mais en créant cette association, les 4 entreprises partenaires veulent ouvrir un marché, proposer quelque chose de neuf.

Coût (tout de même) actuel d’un changement pour une voiture « classique » sur le marché (plutôt récente) : 15 000€.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

Articles liés

Carburant pas cher. C’est le moment de faire quelques stocks d’essence

Le carburant devrait rester pas cher encore quelques temps, en raison de la guerre des prix du pétrole brut entre Russie et Arabie saoudite,...

Le gouvernement bientôt contraint de baisser les taxes sur le carburant ?

Le gouvernement sera-t-il bientôt contraint de baisser les taxes sur les carburants ? C'est la question qui se pose au coeur de la crise...

Grève. La CGT veut un « blocage total » des raffineries, Élisabeth Borne fustige les « pleins de précaution »

Une pénurie de carburant pour commencer l'année 2020 ? Tout va dépendre de la réussite de l'action souhaitée par la CGT. Le syndicat a...

Le prix de l’essence et du diesel à nouveau en hausse

Les années se suivent et se ressemblent : les vacanciers vont devoir sortir la monnaie ! L’état profite en effet à nouveau de l’été pour...