Tu ne seras jamais seul. Les supporteurs du Stade Rennais FC vont avoir leur film ! [Interview du réalisateur]

A LA UNE

14 235€ récoltés sur 7645 € demandés. 386 contributeurs. Tel est le résultat de la cagnotte mise en place pour la production du film « tu ne seras jamais seul », plongée dans les entrailles de l’âme du Stade Rennais FC, c’est à dire chez les supporteurs, les ultras, les acharnés. Ceux qui, tandis que les joueurs viennent et s’en vont au gré des contrats juteux, restent, saison après saison, fidèles à leur équipe, à leur stade, à leur maillot.

Nous avons rencontré Antoine Biard, le concepteur et le réalisateur du projet, et l’avons soumis à la question. Car derrière ce film, il y’a avant tout l’homme rendu aux siens par un passionné de sport en général, de football en particulier. Un supporteur des rouges et noirs depuis l’âge de 6 ans.

« Je ne suis pas si vieux, mais je suis un Ancien ! » nous dit-il. « Car ancien membre du Roazhon Celtic Kop (RCK), ancien joueur amateur du club, ancien animateur de l’émission sport sur radio campus rennes, ancien stagiaire au club et ancien charge de la com de l’événement Laurent Pokou… j’avais envie d’un projet nouveau ! Et cette idée de documentaire me trottait dans la tête depuis 2 ans ».

Breizh-info.com : D’où vous est venu ce projet de faire ce film ?

Antoine Biard : Mon idée est de déconstruire les caricatures du supporter violent, alcoolique et décérébré. Montrer qu’il y avait aussi une vie sociale dans cette asso, une identité, une solidarité entre ses membres. La culture ultra est solidement implantée en France et sa capacité à remuer ciel et terre pour, par exemple, réaliser un tifo monumental m’intéresse. Le football crée de la démesure et une passion inconditionnelle, irrationnelle. Je ne me considère pas comme le Raymond Depardon du foot. Juste un type qui s’essaie au documentaire et qui souhaite raconter la vie d’une association rennaise de 980 membres.

Breizh-info.com : Le montant de la cagnotte est aujourd’hui largement dépassé, vous êtes surpris de l’adhésion massive à votre projet ?

Antoine Biard : Très Surpris. Même si je savais que je touchais une pure communauté, méconnue et peu valorisée. Beaucoup de rennais adhèrent au projet. Plus 200 000 vues sur le teaser. Plus 15 000 personnes ont cliqué sur la page de collecte et 256 personnes ont donné. C’est pas neutre et ça me permettra de payer mes prestataires, la post production et la diffusion.

Breizh-info.com : En tant que supporteur rennais, ne risquez-vous pas de manquer d’objectivité ?

Antoine Biard  : C’est une bonne question. Je me la suis posée très tôt. Et c’est toujours difficile d’atteindre une objectivité pure et parfaite. Pour cela, j’envisage de ne pas apposer de voix off aux images. Si j’y arrive, les spectateurs pourront se faire leur propre opinion. Même si, c’est vrai, les prises de vue peuvent être orientées…

Breizh-info.com : Quelle est votre réaction suite aux violences policières durant le derby contre Nantes ? Qu’avez-vous vu ? 

Antoine Biard  : Je n’étais pas à Nantes. Comme tout le monde, j’ai lu et vu des témoignages qui sont passés sur les réseaux sociaux. Affaire à suivre mais il est certain que les fans qui se déplacent ont des droits, notamment celui d’être accueilli dans de bonnes conditions.

Propos recueillis par Yann Vallerie

Vous voulez suivre ou soutenir l’aventure « tu ne seras jamais seul » ? Alors rendez-vous sur la page Facebook dédiée, ou sur la cagnotte.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés