Dans le cadre du Grand débat national, souhaité par Emmanuel Macron et son gouvernement, un gilet jaune franco-hongrois, Bernard Waymel, a décidé de nous adresser des propositions sur les 4 principaux points ouverts au débat.

Nous les reproduisons ci-dessous. Nous proposons à nos lecteurs qui se sentent inspirés de  nous communiquer leurs doléances (nominatives dans la mesure du possible) que nous reproduirons ici, pour contribuer à ce grand débat national. 

Bernard Waymel est auteur du livre intitulé « du communisme de goulache à la démocratie illibérale – la Hongrie de 1956 à nos jours » paru en septembre 2018

Pour nous écrire : [email protected]

Les doléances d’un gilet jaune partageant son temps de retraité entre Budapest (XIIIe arrondissement – 110 000 habitants- un maire et 2 adjoints) et sa petite commune rurale française (200 habitants, 1 maire et 3 adjoints)

Maintien du pouvoir d’achat

Transformation de la hausse bidon du SMIC grâce à la CAF en une véritable hausse de 100 €

Suppression totale de la hausse de la CSG sur les retraites

Indexation sur l’inflation des retraites, allocations familiales et livrets d’épargne

Refonte de l’indice INSEE qui minore l’inflation

Allocations familiales versées dès le premier enfant mais limitées à 5 enfants, avec doublement pour le troisième

Abandon de toute hausse des taxes sur les carburants pendant toute la mandature Macron

Baisse de la TVA sur les produits première nécessité encore taxés à 20 %.

Suppression de la taxe télévision

Baisse de la taxe foncière sur les logements

Réduction du train de vie de l’État

Suppression du Sénat, des CESE national et régionaux, du CSA

Suppression des commissions nationales (de type Jouanno) et autres comités Théodule qui ne servent qu’à rémunérer des amis

Fin des avantages indécents accordés aux anciens présidents et premiers ministres

Limitation du salaire des hauts fonctionnaires, primes comprises, à 75 % du salaire de leur ministre de tutelle

Suppression des aides à la presse et de la niche fiscale des journalistes

Réduction des coûts liés à l’immigration (aide médicale, prétendus mineurs, fausses cartes vitales, etc)

Supprimer au moins l’une des 5 couches de gestion de la France que constituent communes, communautés de communes, départements, régions et état

Augmentation des ressources de l’État

S’attaquer à l’évasion fiscale ainsi qu’aux fraudes de moindre importance (1,8 millions de fausses cartes vitales, c’est quand même 14 milliards d’euros)

Faire payer aux grandes entreprises un impôt au moins égal à celui des PME

Taxer tous les produits agricoles importés hors de l’UE dès lors qu’ils peuvent être produits en France (fruits et légumes, céréales, viande, etc)

Démocratie

Suppression de l’ENA

Suppression de l’école de la magistrature et recrutement des juges parmi les meilleurs avocats

Instauration du RIC proposé par 500 mille électeurs et 50 députés ou par 1 million d’électeurs

Élection de la moitié des députés à la proportionnelle

Annulation des traités signés sans l’accord du Parlement (tels que le pacte de Marrakech ou le CETA signé avec avec le Canada)

Europe

Réduction de 20 % de la contribution de la France au budget européen, soit 4,5 milliards d’euros en moins

Suppression de la Cour européenne de justice complètement déconnectée des réalités et obnubilée par l’accueil des migrants

Interdiction des lobbies à Bruxelles qui achètent des députés pour faire passer des lois contraires à l’intérêt général

Remplacement de la prime de présence pour les députés européens par une réduction de salaire en cas d’absence

Préservation de l’identité française et immigration

Abandon du droit du sol au profit du droit du sang

Interdiction de l’abattage des animaux de boucherie sans étourdissement

Interdiction des financements des mosquées par les pays étrangers ou par les contribuables français

Aggravation de peines encourues par les passeurs de clandestins

Multiplication par 10 de l’amende pour les entreprises employant des clandestins

Suppression de toutes les aides aux clandestins qui constituent des pompes aspirantes

Cessation du versement de toute aide aux associations assistant les clandestins

Obligation de verser une caution significative pour les déboutés du droit d’asile faisant appel

Cessation du versement de l’aide aux pays sous-développés qui refusent de reprendre leurs ressortissants

Expulsion des déboutés et clandestins par le biais d’avions militaires et non d’avions de ligne

Expulsion des fichés S pour cause de fanatisme islamique et des délinquants condamnés à la prison dès lors qu’ils ont une double nationalité

Ruralité

Traiter les campagnes avec autant d’égards que les banlieues

Diminuer les effectifs des cours préparatoires ruraux de la même façon que dans les banlieues.

Résoudre le problème des déserts médicaux. Une solution consisterait à rendre les études de médecine payantes sauf pour les étudiants s’engageant à exercer pendant 10 ans dans ces déserts plutôt que de faire appel à des médecins extra-européens aux diplômes douteux

Abandon du 80 km/h qui n’est qu’une mesure destinée à rançonner les automobilistes

International

Retrait de l’OTAN

Rétablissement des relations commerciales avec la Russie

Retrait des troupes françaises d’Afrique qui seraient remplacées par les jeunes africains en âge de combattre séjournant illégalement en France

Retrait des troupes françaises de Syrie qui fricotent avec les islamistes

Abandon des relations privilégiées avec la dictature islamique d’Arabie Saoudite

Bernard Waymel

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.