Pour beaucoup de Nantais, la rue des Hauts Pavés – commerçante et animée – commence à l’extrémité nord de la place Viarme et s’arrête à l’angle de la rue Russeil. Ou à la rigueur devant l’ancien dispensaire municipal de la rue Noire. Plus au nord, c’est le no man’s land, y compris culinaire. Pourtant, il y a au numéro 54, La Salle à Manger. Pour encore cinq semaines cependant.

De visu, c’est une maison ordinaire… avec deux ardoises en façade, l’une pour indiquer les plats de la semaine, l’autre pour donner le menu du jour. On pousse une porte d’immeuble et on entre dans la maison… Au fond la partie habitée par les tenanciers, à gauche la salle à manger. Une grande salle, faite avec deux probablement. Des tables. Au fond l’office où l’on paye, et derrière encore la cuisine.

La formule est simple : des entrées (rillettes de thon, saumon fumé bio, huitres n°3 de Paimpol si l’on ajoute 2 €…) et des desserts (baba au rhum, pomme rôtie, gâteau nantais, moelleux au chocolat, faisselle au coulis de fuites rouges ou miel…) immuables, à 6 €, avec une entrée et un dessert de la semaine. Ainsi qu’un plat du jour (11 €) différent chaque jour.

Sur commande, 48 heures auparavant, l’on peut avoir une entrecôte charolaise, des pigeonneaux rôtis ou autre chose encore. Autre spécialité : la possibilité donnée aux clients d’offrir pour 5 € un « plat en attente » à une personne démunie – plus de 200 l’ont été depuis l’ouverture du restaurant en décembre 2015.

salle_a_manger_Nantes

Prévue à l’origine comme une rôtisserie dans une ambiance à la fois maison – c’est bien une salle à manger – et bistronomique, La Salle à Manger s’est rapidement faite une place dans le quartier. Cependant, elle fermera fin mars, nous confie le patron – un restaurateur chevronné qui prévoit de vendre l’ensemble et de se consacrer à d’autres projets.

Pour en profiter d’ici la fermeture : 54 rue des Hauts Pavés, 44000 Nantes, arrêt tram 3 Félix Faure. Du lundi au vendredi de 12 à 14 h.

02-85-37-94-40 (réservation conseillée)

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine