Gare aux tiques si vous envisagez, en ces beaux jours, une ballade dans une des innombrables forêts de Bretagne.

L’ONF (l’Office National des Forêts) et l’ARS (Agence Régionale de Santé) alertent sur les risques de piqûres provoquées par les tiques. D’avril à octobre, les tiques sont particulièrement nombreuses et actives en milieux naturels, notamment en forêt. Or, une simple piqûre peut vous transmettre la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme, qu’est-ce que c’est ?

Appelée aussi Borréliose de Lyme, cette maladie est une infection due à une bactérie (microbe) transportée par une tique. La tique peut transmettre la bactérie au moment d’une piqûre. Mais toutes les tiques ne sont pas infectées pas cette bactérie, heureusement ! 10 à 20 % d’entre elles peuvent tout de même vous transmettre la maladie. La maladie de Lyme n’est pas contagieuse.

Quels moyens préventifs ?

Avant de vous rendre en forêt couvrez-vous avec des vêtements longs et les extrémités fermées pour empêcher les tiques de passer. Des vêtements clairs vous aideront à les repérer très vite. À votre retour chez vous, un examen minutieux du corps s’impose. En cas de piqûre enlevez les tiques le plus tôt possible. Cela limitera les risques d’infection. Surveillez la zone pendant six semaines. Si dans ce laps de temps vous décelez une plaque ronde et rouge, consultez votre médecin. Un traitement antibiotique sera sans doute nécessaire.

Comment retirer une tique ?

• Ne mettez aucun produit sur la tique • Ne tentez pas de la retirer avec les ongles

Utilisez un tire-tique (vendu en pharmacie) : glissez le crochet sous la tique sans l’écraser, au plus près de la peau. Tournez doucement jusqu’à ce que la tique se décroche. Et après avoir enlevé la tique, désinfectez la peau avec un antiseptique. À défaut de tire-tique, utilisez une pince fine et saisissez la tique à la base sans l’écraser et tirez vers le haut sans tourner. Puis désinfectez avec un antiseptique.

Signalement-tique : une application pour aider la recherche

Depuis 2017 cette application est téléchargeable gratuitement sur Androïd et iOS. Elle permet aux citoyens d’être mieux informés des risques de contamination par les tiques, tout en les impliquant activement dans la recherche.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V