La rue Jean-Jacques symbolise un peu la décadence moderne de Nantes : en haut, c’est la Cigale et l’opéra, en bas, les kebabs autour de la place du Commerce. Cependant, en descendant la pente, l’on trouve – plutôt groupées en haut – quelques bonnes adresses. Dont le restaurant Les Pieds dans le Plat, bien rempli du midi jusqu’au soir et plutôt bien noté – les Nantais comme les touristes de passage ne s’y trompent pas.

De passage le soir au milieu des vieilles pierres – entre lesquelles de la menue monnaie déborde des joints, je mène la vie dure aux lottes : cassolette de lotte et de moules puis  médaillons de lotte aux petits légumes, tandis que mon estimée collègue reste fidèle au poisson – saumon fumé maison et assiette « Les pieds dans l’eau », qui alterne chaud et frais, avec entre autres une cocotte printanière de cabillaud. Du muscadet évidemment pour accompagner le tout (8,70 € le quart) – la sélection des « Coups de pied du caviste » compte d’ailleurs un bon choix tout le long de la Loire –, et des desserts, aussi savoureux que le reste.

Cependant, même si les plats sont bons, les prix sont serrés – 24,90 € pour la formule entrée, plat et dessert le soir, 14,90 € pour le menu du midi (« Le bonheur chrono ») en semaine – et à ce prix, tout est maison. Une modération dans les prix et un choix de saveurs que bien des adresses à Nantes ont, hélas, abandonné. Raison de plus pour conseiller d’y aller… et d’y revenir.

LM

Y aller : 13 rue Jean-Jacques Rousseau, tous les jours hors fériés de 11 h 30 à minuit. Il est conseillé de réserver le soir.

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V