Il paraît que la fin de l’hebdomadaire Le journal de la Bretagne est proche. Ses promoteurs avaient oublié de se poser la bonne question : qu’attendent les lecteurs ?

Selon une rumeur circulant dans les milieux journalistiques, l’hebdomadaire de Christian Troadec, Le journal de la Bretagne, cesserait prochainement sa parution. Rien d’étonnant à cela. Un signe qui ne trompe pas montre que le journal se trouve en mauvaise santé. Au départ, le propriétaire se proposait de « rassembler l’information d’une semaine en un seul média de 40 à 48 pages » (Ouest-France, Bretagne, mercredi 17 avril 2019). Mission impossible pour un canard d’informations générales ambitionnant de couvrir toute la Bretagne, de Nantes à Brest. Le n°1 eut bien 40 pages. Le n°2, 40. Le n°3, 40. Mais à partir du n°4, ça commence à flancher : 36 pages. 32 pages pour le n°5. 28 pages pour le n°6. 28 pages pour le n°7. Et descente aux enfers avec le n°8 : 20 pages (5 juin 2019). Le lecteur avisé comprend tout de suite que la fin des haricots ne va pas tarder.

Une aventure condamnée dès le départ à l’échec

À la vérité, on n’a jamais compris le pourquoi et le comment de ce produit. Pourtant homme de presse, Christian Troadec s’est fourvoyé dans une aventure qui était condamnée dès le départ à l’échec. Avec un contenu rédactionnel de médiocre qualité, qui n’est qu’une plate répétition d’Ouest-France, du Télégramme et de Presse Océan, on ne peut pas fidéliser une clientèle. Faire intéressant n’était pas la devise de la maison.

Peut-être y a-t-il place pour un hebdo breton spécialisé dans trois domaines : les faits divers, le foot et les enquêtes pointues (scandales en tout genre). Du vivant, du vécu, de l’humain en quelque sorte. Encore faut-il trouver des pointures (savoir-faire, talent et créativité) capables de réussir l’opération. Sans oublier une ardeur à la tâche qui exclut les 35 heures.

B. Morvan

Nouvelle fraîche. Ce qui devait arriver arriva. Dans le numéro 9 (12 juin), « l’équipe du Journal de la Bretagne » nous apprend que l’hebdo « suspend provisoirement sa parution« . « Le retour du Journal de la Bretagne est prévu pour le début de l’année 2020« .

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V