La PMA (AMP) pour les femmes homosexuelles et célibataires bientôt légalisée… et remboursée ?

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

La PMA (AMP) arrive à grands pas ! Les militants de la Manif pour Tous et les autres défenseurs de la famille traditionnelle le redoutaient depuis longtemps, la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour « toutes les femmes » devrait devenir une réalité dès le mois de septembre. Ironie du sort ou cynisme politique, la loi sera portée par le gouvernement d’Édouard Philippe, qui, en 2013, avait signé une tribune contre cette pratique. Ce n’est qu’en 2017, une fois débauché des Républicains et promu Premier ministre par Emmanuel Macron, qu’il avait avoué avoir revu sa position sur le sujet.

Si l’on évoque une ouverture à « toutes les femmes », les termes les plus exacts seraient « pour les lesbiennes et les femmes célibataires » puisque toute femme pouvait déjà suivre ce processus s’il y avait un cas de stérilité ou de maladie héréditaire au sein de son couple.

Le père n’est donc plus essentiel aux yeux de l’État, puisque des femmes décideront sciemment d’en priver leurs enfants dont les repères identitaires seront mis à mal avant même leur naissance.

Miguel Jean, maître de conférences des Universités et praticien hospitalier au CHU de Nantes a récemment répondu aux questions de Breizh Info sur l’assistance médicale à la procréation (AMP), véritable dénomination de la PMA. S’il y est favorable à certaines conditions, le raisonnement des opposants à la PMA estimant que cela entraînera l’autorisation de la GPA ne lui paraît pas aberrant.

Les changements sociétaux (PACS, mariage homosexuel) ont souvent donné lieu à des promesses trahies par les élus, on se souvient notamment qu’Élisabeth Guigou jurait lorsqu’elle était ministre de la Justice que le PACS n’entraînerait ni mariage gay ni adoption pour les homosexuels. On connaît la suite.

Agnès Buzyn souhaite le remboursement de la PMA, LMPT se mobilise

En plus de la légalisation, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, s’est déclarée favorable à ce que l’opération soit entièrement remboursée par la sécurité sociale, service public dont le but originel de financer les besoins essentiels comme la santé, l’alimentation et l’éducation semble désormais bien loin.

La Manif Pour Tous a logiquement annoncé qu’elle appellerait à nouveau les Français à la mobilisation à la rentrée de septembre. Il sera peut-être déjà trop tard car si le projet de loi devrait être voté à cette période, le texte sera présenté au conseil des ministres en catimini le 26 juillet.

Un calendrier respectant le souhait d’Édouard Philippe et les préconisations du Comité consultatif national d’éthique. Cet organisme était à l’origine des états généraux de la bioéthique mais n’avait pas pris en compte les arguments des opposants à la PMA, qui étaient pourtant majoritaires, tant dans les sondages Internet que lors des réunions publiques organisées dans toute la France.

Le projet sociétal des partis au pouvoir semble devoir s’accomplir coûte que coûte ; François Hollande n’avait ainsi jamais reculé ni remis la loi Taubira en cause malgré des cortèges de plus d’un million de personnes dans les rues de Paris, pour une loi pourtant soutenue par une minorité et il y a fort à parier que son fils spirituel suive le même chemin.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Insolite. Aux États-unis, un poisson abyssal s’échoue sur une plage de Californie

Un poisson-football, vivant habituellement dans les abysses à plus de 5 000 mètres de profondeur dans l'océan Pacifique, a...

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

70 % des Français favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique ?

Selon un sondage Ifop/La Manif pour tous, 70 % des Français seraient favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique,...

La Manif pour tous réclame la suspension du projet de loi bioéthique

Après les manifestations du week-end, le débat parlementaire : La première journée de l’examen en 2nde lecture au Sénat du projet de loi bioéthique...

Loi de bioéthique. Retour sur la manifestation « Marchons enfants » à Saint-Brieuc

Dans un contexte de crise sanitaire, de météo incertaine et de crainte de perturbations par des opposants au mouvement, environ 150 personnes se sont...

Rennes. L’extrême gauche tente d’attaquer la manifestation « Marchons enfants »

Des militants antifas, qui participaient à une manifestation interdite, ont tenté d'attaquer samedi 30 janvier, à Rennes, une manifestation déclarée et autorisée des opposants...