Le nucléaire, secteur économique majeur perçu négativement sur le plan environnemental

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Le nucléaire, secteur économique majeur perçu négativement sur le plan environnemental. C’est ce qu’il ressort d’un nouveau sondage BVA pour Orano publié ce mercredi 25 juin. En voici les principaux enseignements (voir ici le sondage intégral).

Le nucléaire est perçu comme un secteur économique important

  • Les Français ont conscience que l’électricité en France est majoritairement d’origine nucléaire même s’ils sous-estiment son poids par rapport à la réalité (59% contre 72%)
  • Le nucléaire est considéré comme un secteur qui a un poids économique important et est un gros pourvoyeur d’emplois en France
  • L’argument de l’indépendance énergétique reste encore très fort : c’est l’élément en faveur du nucléaire jugé le plus convaincant (46%), devant le fait que le secteur crée des emplois en France (39%)
  • Le nucléaire est perçu comme un atout par la moitié des Français (47%), davantage que comme un handicap (34%)

Le nucléaire n’est pas considéré comme un atout en termes de coût de production

  • Les Français estiment majoritairement qu’il s’agit d’une énergie chère à produire (68%)
  • Alors que le coût est l’élément auquel ils sont le plus sensibles concernant l’électricité, ils ne perçoivent pas réellement d’avantage spécifique du nucléaire sur ce sujet, y compris par rapport aux autres pays européens

Le nucléaire est perçu plutôt négativement sur le plan environnemental

  • Le fait que le nucléaire émette peu de CO2 est peu connu des Français, qui considèrent au contraire très largement (69%) que le nucléaire contribue au dérèglement climatique.
  • La question des déchets est intimement liée au nucléaire (c’est l’argument jugé le plus convaincant contre cette énergie – 56%, avec le risque d’accident – 52%) et cela impacte la perception du nucléaire sur le plan environnemental
  • Ainsi, le grand public ne fait pas vraiment la différence entre lutte contre le réchauffement climatique et pollution
  • Mais près de deux Français sur trois (61%) ont connaissance des possibilités de recyclage des combustibles utilisés dans les centrales. Pour eux, l’objectif de ce recyclage doit prioritairement être de réduire la dangerosité des déchets (63%).

Les Français pensent que le nucléaire sera toujours utilisé à l’avenir, avec les énergies renouvelables

  • Les Français ont davantage le sentiment qu’on s’oriente vers un mix « nucléaire et énergies renouvelables » (54%) que vers du « tout renouvelable » (26%)
  • Les Français ont du mal à se prononcer sur l’avenir de l’énergie nucléaire que ce soit en France ou dans le monde mais ils la perçoivent encore comme une énergie du présent et de l’avenir : un peu plus de la moitié pense que sa part va rester stable ou même progresser en France (54%) et dans le monde (61%).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Insolite. Aux États-unis, un poisson abyssal s’échoue sur une plage de Californie

Un poisson-football, vivant habituellement dans les abysses à plus de 5 000 mètres de profondeur dans l'océan Pacifique, a...

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Fusion, thorium, hydrogène… Quelle énergie pour le futur ?

Dans ce troisième numéro des Dessous de la Science, Floriane Jeannin et Nicolas Faure vous proposent un grand débat entre deux experts sur l’énergie...

Le nucléaire, un atout stratégique crucial pour l’Europe

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l’éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro c’est ici) L’explosion démographique du tiers-monde...

Les éoliennes ne vous sauveront pas des coupures d’électricité possible ce vendredi 8 janvier

Alors que la campagne bretonne est envahie, polluée visuellement par des champs d'éoliennes placés par des sociétés avec la capitulation des autorités locales, des...

Fusion nucléaire. Et si le soleil artificiel chinois était l’invention du 21ème siècle ?

Une information qui aurait dû faire la Une de tous les journaux et qui n'est pourtant relayée essentiellement que dans la presse scientifique : Début...