Les salariés des transports en commun nantais voient les agressions se multiplier

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Lundi 24 juin dernier, un bus Semitan de la ligne C6 a été visé par des tirs vers le Tillay, entre 23h et minuit. Ils semblent avoir été réalisés « par une arme airsoft, sauf qu’ils les débrident et mettent des billes d’acier dedans », selon un proche du dossier. Une vitre est tombée et la ligne a été coupée dans la soirée. D’autres agressions ont eu lieu fin juin.

« Une vitre de tramway à remplacer après des tirs, ça coûte 3.000 euro,s et le temps que tout sèche, c’est trois jours d’immobilisation pour la rame », relate un employé de la TAN. « Pour les bus, c’est un peu moins cher et un peu moins long ».

Le 22 juin, la ligne 3 du tram a été coupée au château de Rezé – un quartier dit « sensible » – après que des individus soient montés sur des aubettes, pour la troisième fois en peu de temps selon les riverains. Les désagréments s’étendent bien au-delà du quartier : par raison de sécurité la TAN coupe l’alimentation électrique sur toutes les lignes, avant de rétablir tronçon par tronçon.

Le même jour en raison d’incivilités, cette fois à Vincent Gâche (lignes 2 et 3, ile Beaulieu), les lignes 2 et 3 ont été coupées un quart d’heure vers midi. « Et nombre d’agressions et autres soi-disant incivilités que nous subissons ou que les agents de contrôle subissent n’apparaissent nulle part. Le community manager de la TAN regarde ailleurs, comme la direction d’ailleurs », relève un agent chevronné de la TAN. « Faut que ça roule, faut que personne n’en parle, faut que tout aille bien sur le papier, c’est tout ce qui leur importe. La réalité de notre souffrance, ils n’en ont rien à faire ».

Louis Moulin

Retrouvez nos articles sur la Semitan

Crédit photo : DR
[
cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

1 COMMENTAIRE

  1. […] Nantes, l’enfer des transports : « Lundi 24 juin dernier, un bus Semitan de la ligne C6 a été visé par des tirs vers le Tillay, entre 23 h et minuit. Ils semblent avoir été réalisés « par une arme airsoft, sauf qu’ils les débrident et mettent des billes d’acier dedans ». « Et nombre d’agressions et autres soi-disant incivilités que nous subissons ou que les agents de contrôle subissent n’apparaissent nulle part. Le « community manager » de la TAN regarde ailleurs, comme la direction d’ailleurs », relève un agent chevronné de la TAN. « Faut que ça roule, faut que personne n’en parle, faut que tout aille bien sur le papier, c’est tout ce qui leur importe. » https://www.breizh-info.com/2019/07/04/122652/transports-en-commun-nantais-incivilites […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…) La guerre civile a déjà...

Cyclisme. Taco Van Der Hoorn, à l’ancienne, remporte la 3ème étape du Giro !

Les équipes de sprinteurs se sont faites piéger, et on ne peut qu'être content, dans un cyclisme de plus en plus calculé et millimétré....

PME de la drogue : un business juteux

La lutte contre le trafic de drogue tient une place majeure dans l'engrenage qui a mené à la mort du policier Eric Masson à...