Une série d’incendies criminels de voitures, caves et de poubelles a eu lieu récemment dans des quartiers dits « sensibles » de Brest. Dans la nuit du 21 au 22 juillet, les pompiers de Brest ont éteint deux voitures, une à 1h09 rue Redon dans le quartier de Bellevue, l’autre 3h27 rue Corot dans le quartier de l’Europe.

Le 20 juillet, vers 21h10 au 22, rue de Vannes à Bellevue, un feu a été allumé dans une cave. Il a été rapidement éteint, mais les habitants ont dû rester confinés le temps que les pompiers évacuent les fumées des deux cages d’escalier de la tour. Le 21 juillet, rue Général Faidherbe à Bellevue, vers 3 h du matin, deux voitures ont été détruites par les flammes.

Enfin le 18 juillet, un jeune délinquant de 15 ans, déjà connu de la police et reconnu par un riverain, a été interpellé suite à un feu de poubelle survenu la nuit précédente, rue Pierre Loti dans le quartier de Recouvrance. Sur son portable, il y avait la vidéo de l’incendie.

Machette en main

Par ailleurs un clandestin âgé de 30 ans, qui se dit Libyen, déjà connu pour une série de méfaits depuis le mois d’avril – vol, recel, violences, dégradation de sa cellule, intrusions chez deux particuliers, squat aux Halles Saint-Louis… a été condamné le 19 juillet à quatre mois ferme et cinq de sursis. Mercredi, il avait remonté la rue de Glasgow machette en main pour aller régler leur compte à des Albanais qui l’auraient molesté. Malgré son comportement au tribunal – aucune excuse et de la victimisation à gogo pour justifier ses méfaits – il n’est condamné qu’à une peine légère.

LM

Photo d’illustration: DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine