Saint-Sylvestre en Bretagne : au moins 70 voitures brûlées, émeutes à Nantes

Lannion

Les années se suivent et se ressemblent en Bretagne historique, où Nantes se détache encore par des scènes d’émeute, cette fois principalement concentrées à Malakoff et dans les quartiers nord. C’est aussi Nantes qui est largement en tête du peloton pour les voitures brûlées – cependant d’année en année le bilan est de moins en moins minoré par les autorités civiles. Ce sont ainsi 70 voitures au moins qui ont brûlé en Bretagne pour la saint Sylvestre 2021, contre au moins 62 l’an dernier.

Nantes, évidemment, pèse une majeure part du bilan, avec « cinquante voitures brûlées » pour la Saint Sylvestre, de source policière, le bilan officiel – 41 – ayant été arrêté à six heures du matin le 1er janvier, alors que d’autres voitures avaient été oubliées. Une ruse habituelle qui permet de minorer les chiffres. S’il a été avoué que les quartiers Nord menaient d’une courte tête (13 voitures brûlées à 11) dans le bilan officiel, c’est en réalité Malakoff qui compte le plus de voitures brûlées.

Cependant, « cette année a été plus calme », relèvent des policiers de terrain, car « dès qu’on arrivait dans les quartiers, les bandes éclataient et il n’y avait plus personne, mis à part Malakoff, nous nous sommes fait très peu prendre à partie par rapport aux années précédentes ».

Plus de voitures brûlées à Rennes et Brest

A Rennes, trois voitures ont brûlé dans les quartiers sud (Blosne principalement) dont une avenue de Pologne contre une seule l’an dernier. Situation inverse à Vannes où il n’y a eu qu’un feu de voiture, à Ménimur rue Delacroix contre quatre l’an dernier. Une voiture brûlée a aussi été ramassée à Saint-Brieuc rue Guy Ropartz. Enfin Brest renoue avec les années fastes, avec 15 voitures brûlées principalement à Keredern et Lambézellec, contre 7 l’an dernier.

A Lorient, seuls deux feux de poubelles et un caillassage d’une voiture de police ont été signalés, ainsi que trois autres bennes incendiées à Hennebont, dans le quartier de Kerihouais.

Avant et après : toutes ces voitures qui ne sont pas dans le bilan, et pourtant elles brûlent

Cependant des voitures ont aussi brûlé avant et après la saint Sylvestre. A Nantes (toujours), quatre ont brûlé les 29 et 30 décembre à Malakoff, et 8 autres aux Dervallières le premier janvier, quelques heures après une fusillade au Building, au cœur du quartier. A Saint-Nazaire, trois voitures ont brûlé à la Trébale, autre zone de non droit, le 25 décembre dernier.

Enfin une voiture signalée volée à Erbray a été retrouvée en flammes près du centre des finances publiques, en périphérie de Châteaubriant, dans l’après-midi du 1er janvier. En revanche le feu d’une voiture ce 31 décembre dans la matinée près d’un centre commercial à Pornic, au sud de la Loire-Atlantique, a été reconnu comme accidentel.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !