La maire socialiste de Lille Martine Aubry s’est manifestée afin d’accueillir dans sa ville des migrants embarqués sur l’Open Arms, navire de l’ONG espagnole Proactiva.

Martine Aubry : prête à accueillir des migrants

Tandis que le feuilleton de l’Open Arms, navire affrêté par l’ONG pro-migrants Proactiva, se poursuit, Martine Aubry, maire socialiste de Lille, est sortie de son silence… pour se proposer d’accueillir dans la capitale des Flandres des passagers de l’embarcation en question.

Sur Twitter dimanche 18 août, elle déclare : « Comme je l’ai fait pour le Sea-Watch, j’ai confirmé à nouveau au directeur de l’Office Français de l’Immigration et Intégration que nous sommes prêts à Lille à accueillir des réfugiés de l’OpenArms que la France s’est engagée à recevoir. »

Il est vrai que la France, par l’intermédiaire du ministère de l’Intérieur le même jour, s’est dite d’accord pour accepter sur son sol 40 des 105 migrants se trouvant à bord de l’Open Arms. Le navire est par ailleurs toujours bloqué au large de l’Italie depuis près de deux semaines. Seul contre tous, le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a, pour l’instant, réussi à tenir bon en maintenant son refus de laisser accoster les navires des ONG pro-migrants dans les ports du pays.

Il en va tout autrement du côté de l’Espagne dont le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez a proposé dimanche d’accueillir l’Open Arms dans le port d’Algesiras. Une proposition déclinée par les responsables de Proactiva qui jugent le trajet à effectuer « absolument irréalisable ».

Martine Aubry : l’immigration extra-europérenne, c’est « génial » mais…

Cette déclaration de Martine Aubry est tout sauf une surprise. En juin dernier, elle s’était déjà portée volontaire pour accueillir des migrants du navire allemand Sea-Watch.

Un volontariat proposé, bien entendu, au nom de la ville de Lille et non à titre privé, sans en avoir demander l’avis à ses administrés. Mais comment ne pas mettre ces propos en perspective avec d’autres déclarations de Martine Aubry, datant cette fois de 2011. Parlant de sa ville, elle considérait alors que « 35 % de Maghrébins, c’est génial. Moi je m’emmerde dans une ville où on est tous pareils ».

C’est « génial » mais… la même Martine Aubry, en septembre 2018, en appelait alors au ministère de l’Intérieur pour faire face à l’insécurité grandissante dans la métropole lilloise : « Il faut absolument que nous ayons plus de policiers nationaux et aussi de CRS ».

En se proposant d’accueillir de nouveaux extra-européens dans une ville où les bienfaits du multiculturalisme (notamment à Roubaix) ont déjà été remis en cause à maintes reprises, l’édile socialiste a visiblement la mémoire courte…

Arthur Keraudren

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Philippe J.)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine