Nantes : la manifestation nocturne attaquée par les dealers de Commerce

A LA UNE

Laurent Ryder : « La France compte plus de dix millions de joueurs et joueuses qui s’adonnent aux jeux vidéo »

E-sport, deviens le maître du jeu. Tel est le titre du livre de Laurent Ryder, aux éditions Dragon D'oc,...

Thierry Lentz : « Nous faisons tous du Napoléon sans le savoir » [Interview]

Thierry Lentz est le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique de Vendée. Il s'agit d'un...

Jean-Paul Gourévitch : « L’avenir de l’Union européenne ne se fera pas sans les Africains ni contre eux » [Interview]

La présence française en Afrique fait partie des tabous de l’Histoire. Depuis les indépendances, aucun pays d’Afrique francophone subsaharienne...

Julien Rochedy : « Lire Nietzsche est très intéressant au moment où l’Europe est en danger de mort » [Interview]

Julien Rochedy se présente comme « un retraité de la politique, jeune essayiste, combattant pour le futur et l’identité...

Anarchisme. En un an, la Bretagne est devenue un bastion de l’Union communiste libertaire

Un peu plus d’un an après son congrès fondateur du 10 juin 2019, l’Union communiste libertaire dresse un bilan...

Une manifestation nocturne a été improvisée ce samedi soir par quelques dizaines d’activistes d’extrême-gauche à partir de 20h30 à la croisée des tramways. Elle a cependant très vite tourné au vinaigre, avec d’abord une vitrine cassée rue d’Orléans, des barrières de chantier jetées en travers des voies à Commerce vers 21h30 puis ensuite une tentative d’attaque par un groupe du bar le Chat Noir – un des repaires de l’extrême-gauche nantaise – dans des conditions floues.

La bagarre qui s’est ensuivie a ensuite fait plusieurs blessés, tandis que des armes diverses – barres de fer, gazeuse – étaient utilisées. Des manifestants ont été rossés par un groupe de personnes déterminées… qui s’avère être, selon plusieurs témoins, des dealers de Commerce. Quand la réalité de l’insécurité nantaise se rappelle à l’extrême-gauche nantaise : celle justement qui milite pour qu’il n’y ait plus de frontière et toujours plus de migrants, mais feint d’en ignorer les conséquences : augmentation de l’insécurité, multiplication de viols de rue, délinquance liée aux squats de migrants, cas de gale, rougeole et tuberculose etc.

Après qu’une gazeuse ait été utilisée par un des protagonistes, une bagarre générale éclate. Les forces de l’ordre observent, de loin, puis arrivent quand c’est fini. Situé en face du point de deal de la place du Commerce, le café a déjà été la cible à plusieurs reprises d’attaques et de menaces de la part de dealers, empêchés d’œuvrer sur la terrasse – notamment en février 2017 après une conférence dans les locaux du Chat Noir.

Comme le résume un autre nantais sur Twitter, en réalité, « les luttes ont effectivement convergé vers un bar, où tout le monde s’est bastonné ». Ce que précise un témoin : « Tout à fait. Les dealers de commerce, dérangés par les manifestants, les ont agressés en groupe très violemment, pendant plusieurs dizaines de minutes. Mr Glanz ment ». Et insiste : « Non monsieur. Vous mentez. Il y’a que les dealers qui contrôlent commerce ont violemment agressé les manifestants qui dérangeaient leur trafic. A coup de poing, barre, pieds, barre de fer. Pris la main dans le sac idéologique mr Glanz »

Noyés sous les lacrymos toute une partie de l’après-midi – les heures habituellement les plus juteuses, lorsque la place du Commerce n’est pas encore un coupe-gorge noyé d’ombre – les dealers clandestins n’ont guère pu travailler ce samedi. Ce qui explique peut-être que lorsqu’ils ont vu un faible groupe de manifestants et pas un seul policier à l’horizon – le repli des forces de l’ordre déployées dans l’après-midi était largement achevé – ils n’ont pas hésité à faire le coup de poing.

Sous le regard impassible de quelques policiers, auxquels nombre d’activistes d’extrême-gauche ont crié toute l’après-midi « suicidez-vous » avant donc, d’en avoir besoin une fois le soir venu…

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 Commentaires

Comments are closed.

Les derniers articles

Une patiente du Dr. Raoult témoigne : « La prise en charge de l’IHU Méditerranée est exceptionnelle »

Une patiente du Dr. Raoult témoigne : « La prise en charge de l'IHU Méditerranée est exceptionnelle » Crédit photo...

Le CHU de Rennes veut un hélicoptère toute l’année

Les CHU de Rennes et Caen sont les seuls en France à ne pas avoir d'hélicoptère toute l'année. Un...

Délit d’opinion. Le dissident politique Hervé Ryssen incarcéré à Fleury-Merogis

La répression politique en France vis à vis des dissidents devient féroce. Pendant que la presse mainstream s'occupe de ce qu'il se passe en Biélorussie,...

« L’apothéose de la danse » à propos de Beethoven…

C’est ainsi que la nommait Wagner, un artiste qui ne se recommandait pas de la Révolution. « L’apothéose de la danse », c’était la...

Le grand naufrage des médias mainstream occidentaux

Le 18 juin 2020, le « Reuters Institute Digital News » a publié son rapport annuel. En janvier et février 2020, avant la pandémie,...

Concertos de Brahms pour piano : l’interprétation magistrale du pianiste Philippe Bianconi

Les deux Concertos de Brahms pour le piano sont à la fois les plus redoutables et les plus originaux du répertoire. Né à Hambourg,...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -